Guinée: à Conakry, la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains prône la paix et la solidarité

Une délégation de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains reçue par la communauté musulmane de Guinée.
Le 13/10/2023 à 07h59

VidéoUne délégation de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains a été reçue par la communauté musulmane de Guinée mercredi 11 octobre à Conakry. Cette rencontre, initiée par la Fondation marocaine, avait pour but de renforcer les liens de coopération et de fraternité entre la Guinée et le Royaume.

Une forte délégation de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains a été accueillie par la communauté des acteurs religieux avec joie à Conakry. La rencontre initiée par la Fondation s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les deux pays et vise ainsi à renforcer les liens de coopération et de fraternité entre les peuples guinéen et marocain.

Ibrahima Ousmane Bah, secrétaire général des Affaires religieuses de Guinée a rappelé à ses «hôtes venus du Maroc qu’ils sont chez eux» avant de «leur signifier notre reconnaissance par rapport à tout ce que le Maroc fait pour la Guinée, en termes de fraternité islamique et de relations diplomatiques des plus anciennes».

Cette visite vient rappeler «l’importance d’être solidaires entre musulmans», souligne Mohamed Rifki, secrétaire général de la fondation Mohamed VI des Ouléma africains. «Sa Majesté le roi Mohamed VI que Dieu l’assiste, a voulu, à travers cette Fondation, faire porter aux Oulémas d’Afrique un message de paix. Unissez vos idées et vos efforts. Gardez la main dans la main. Vous êtes les sauveurs de l’Afrique», a-t-il ajouté.

A Conakry ce mercredi soir, il était surtout question aussi, au-delà des rappels essentiels sur les valeurs et comportements à adopter en Islam, de réaffirmer à la Guinée, la reconnaissance du Maroc suite à la solidarité manifestée par les habitants de Conakry et de l’intérieur du pays, à l’occasion tragique tremblement de terre qui a endeuillé le Maroc. «Permettez moi d’être le porte-parole de tous les Oulémas d’Afrique membre de notre chère Fondation. C’est une Fondation au service de la sérénité des Africains. Nous avons a été très touchés par la solidarité de nos frères guinéens suite au tremblement de terre. Nous avons été touchés dans nos cœurs», a rappelé Mohamed Rifki.

La rencontre s’est achevée par des prières pour l’ensemble des musulmans du monde. La délégation de la Fondation a rappelé aux religieux guinéens l’impérieuse nécessité de travailler à léguer aux prochaines générations des valeurs de paix et de solidarité entre musulmans.

Par Mamadou Mouctar Souaré (Conakry, correspondance)
Le 13/10/2023 à 07h59