Economie

2O ans après, pourquoi le Nigeria veut changer le naira, et comment

La banque centrale du Nigeria a annoncé la mise en circulation de nouveaux billets de la devise nationale, le naira, à partir du 15 décembre 2022. En ligne de mire de ce changement, la lutte contre la contrefaçon des billets de banque.

Par Mohamed Koné
Le 27/10/2022 à 10h13
Billets de banque au Nigeria
Des billets de 500 nairas et 1.000 nairas. | AFP

Le naira va subir une cure de jouvence. La Central Bank of Nigeria (CBN) a annoncé mercredi 26 octobre que «le président Muhammadu Buhari a approuvé la refonte, la production et la circulation de nouvelles séries des billets de 200 nairas, 500 nairas et 1.000 nairas». La mise en circulation des nouveaux billets démarrera le 15 décembre prochain, a ajouté la même source.

La version actuelle des billets de nairas, qui date de 20 ans, aura cours légal jusqu’au 31 janvier 2023, a assuré la banque centrale nigériane, précisant que la décision de changer les billets de banques intervient en réponse au taux élevé de contrefaçon des billets de 500 nairas et 1.000 nairas. «La CBN cherche à absorber environ 3.320 milliards de nairas hors des coffres des banques afin de prendre le contrôle de la masse monétaire au Nigeria», a-t-on expliqué.

«Premier arrivé, premier servi»

La CBN pointe du doigt notamment l’accumulation des billets de banques par les populations, car «plus de 80% des devises en circulation sont hors des coffres des banques commerciales». Elle exhorte ainsi toutes les banques de dépôt détenant les dénominations actuelles de la monnaie nationale à «commencer à retourner ces billets à la CBN immédiatement», ajoutant que les nouveaux billets seront distribués aux banques selon le principe du «premier arrivé, premier servi». Quant aux clients des banques, il leur est conseillé de verser leur cash dans leurs comptes bancaires afin de pouvoir retirer les nouveaux billets dès leur mise en circulation.

Enfin, le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele, s’est dit «optimiste» quant au fait que «les nouveaux billets auront un impact positif sur l’inflation» et qu’ils aideront l’institution à intensifier sa politique visant une économie sans espèces et à accroître l’émission de eNaira.

Par Mohamed Koné
Le 27/10/2022 à 10h13