Sénégal: élimination des Lions de la Téranga de la CAN, un coup dur pour les vendeurs de maillots

Les maillots des Lions de la Téranga du Sénégal.
Le 04/02/2024 à 08h55

VidéoLes Lions de la Téranga du Sénégal ne réaliseront pas la phase de deux en Coupe d’Afrique des Nations (CAN) après avoir buté sur une solide équipe ivoirienne. Une élimination prématurée qui fausse toutes les prévisions des supporters, mais aussi des nombreux vendeurs d’articles de sport et autres gadgets de supporters et qui avaient fait le plein en espérant que le Sénégal atteigne au moins le dernier carré.

L’élimination des Lions de la Téranga du Sénégal dès les 8èmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a certes déçu tous les supporters sénégalais, mais a aussi impacté négativement le business de nombreux autres qui ont voulu tirer profit de l’évènement et de l’image de l’équipe sénégalaise, championne d’Afrique en titre.

Du coup, de nombreux Sénégalais se sont lancés dans le business de la CAN en achetant des maillots et autres gadgets demandés par les supporters. Et comme le Sénégal faisait partie des principaux favoris, sinon parmi les deux grands favoris de la compétition, à côté des Lions de l’Atlas du Maroc, eux aussi éliminés à ce stade de la compétition, certains vendeurs ont importé des quantités importantes de maillots et autres gadgets espérant les écouler durant la compétition, surtout durant les dernières phases de celle-ci, comptant sur le fait que le Sénégal se qualifierait au moins pour le dernier carrée de la compétition. Il faut dire qu’en 2022, lors du sacre des Lions de la Téranga, ceux qui avaient investi sur les maillots et gadgets pour supporters avaient réalisé de très bonnes affaires.

Malheureusement pour ces commerçants, les Lions ont été éliminés par les Eléphants ivoiriens dès les 8èmes de finale et l’engouement pour le maillot national et les gadgets s’est effondré. Du coup, après avoir investi des millions de francs CFA, ils se retrouvent aujourd’hui avec des stocks de maillons et gadgets qu’ils auront du mal à écouler.

Face à cette situation, casser les prix pour écouler autant que possible reste la seule alternative pour ces commerçants.

L’angoisse est grande chez les vendeurs. Aujourd’hui l’heure n’est plus au bénéfice. Casser les prix est la seule solution pour espérer se débarrasser d’une partie du stock et minimiser ainsi les pertes pour ces commerçants.

Par Moustapha Cissé (Dakar, correspondance)
Le 04/02/2024 à 08h55