Economie

Guinée. Simandou: l'État perd son procès contre les employés de Beny Steinmetz

La Guinée a perdu l'une des nombreuses procédures judiciaires qui l'oppose au roi du diamant Beny Steinmetz. Elle vient d'être condamnée par la Cour de justice de la CEDEAO à indemniser deux employés guinéens du groupe.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 10/11/2017 à 15h19
beny steinmetz alpha condé
Le magnat franco-israélien Beny Steinmetz et le président guinéen Alpha Condé.

Le gouvernement d'Alpha Condé avait alors décidé d'arrêter les deux employés comme témoin. Ils seront finalement inculpés par le juge d'instruction d'un tribunal de Conakry pour "corruption passive". Sept mois après, ils avaient obtenu la liberté provisoire après s'être acquitté du paiement d'une caution de 150 millions de francs guinéens (plus de 15.000 euros) pour les deux.

Là encore, Ibrahima Sory Touré accuse des proches d'Alpha Condé d'avoir délibérément proféré des mensonges à son égard devant les magistrats de la CIRDI. Il promet d'entamer des poursuites contre ceux-ci pour faux témoignages et calomnies. "Tout comme je n’ai pas laissé faire le gouvernement d’Alpha Condé quand il a menti sur moi, ils (les proches d'Alpha Condé) doivent tous réparer les préjudices que j’ai subis", a-t-il prévenu.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 10/11/2017 à 15h19