Fermer

JO 2020: voici pourquoi la Guinée a renoncé à participer

Mise à jour le 22/07/2021 à 16h28 Publié le 22/07/2021 à 16h13 Par Ismail Traoré

#Sports
JO 2021: voici pourquoi la Guinée à renoncer à participer

Les cing athlètes guinéens qui devaient se rendre à Tokyo.

© Copyright : DR

#Guinée : Finalement, la Guinée a renoncé à participer à l'édition 2020 des Jeux olympiques qui se tiennent à Tokyo et dont l'ouverture officielle est prévue demain vendredi 23 juillet 2021. Le gouvernement donne les raisons de ce retrait.

Certes la Guinée n'est pas la première nation africaine attendue pour offrir des médailles au continent, mais l'important était de participer. Sauf que Conakry vient d'annoncer que ses athlètes ne prendront pas part à l'édition 2020, reportée à cette année du 23 juillet au 8 août, à cause la pandémie de Covid-19.

>>> LIRE AUSSI: JO Tokyo 2020. Des Camerounais accusent des joueuses de l'équipe féminine de Zambie d'être transgenres

Ses cinq athlètes, à savoir Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Samba Bah (judo), Fatoumata Lamarana Touré et Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme, 100 mètres féminin), prévus pour être alignés, n'iront pas à Tokyo. Le gouvernement guinéen évoque la situation pandémique globale qui mérite d'être prise avec plus de responsabilité.

Ainsi, la Guinée a décidé d'annuler sa participation à cause du Covid-19, a annoncé mercredi le ministre des Sports.

En raison de la recrudescence de variants de la Covid-19", le gouvernement, "soucieux de préserver la santé des athlètes guinéens, a décidé avec regret l'annulation de la participation de la Guinée" aux Jeux de Tokyo, a écrit le ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow, dans un courrier adressé au président du Comité olympique guinéen.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Grammy Award: Angélique Kidjo décroche le prix du Meilleur album des musiques du monde

Mais, d'après des sources proches du gouvernement, qui requièrent l'anonymat, la véritable raison réside dans la situation financière délicate que traverse le pays.

Cette source à Conakry a évoqué des problèmes financiers pour justifier le renoncement de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest à deux jours de la cérémonie d'ouverture officielle, vendredi soir. "Le dossier a été surfacturé, voilà pourquoi le ministère ne peut pas payer", a-t-elle précisé.

Au-delà de cette sage décision, il y a lieu de noter que la Guinée n'a jamais réussi à ce hisser sur le podium d'une quelconque discipline sportive aux Jeux olympiques, malgré 11 participations depuis son indépendance en 1958.


Le 22/07/2021 Par Ismail Traoré