Fermer

Vidéo. Voici les réactions des Maliens sur l’abandon annoncé du Franc CFA

Mise à jour le 29/12/2019 à 17h29 Publié le 28/12/2019 à 15h01 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Vidéo. Voici les réactions des Maliens sur l’abandon annoncé du Franc CFA
© Copyright : DR

#Mali : La réforme du Franc CFA, une monnaie héritée de la période coloniale, remplacée par l’«Eco», suscite de nombreuses réactions au niveau des pays Ouest-africains. La manière dont cette réforme est conduite ne semble pas satisfaire les citoyens maliens interrogés par le360 Afrique à Bamako.

L’abandon du CFA au profit de l’ECO est perçu au niveau des 8 pays de l’Union économique et monétaire ouest africain (Uemoa) comme une avancée importante en matière d’indépendance monétaire vis-à-vis de l’ancienne puissance coloniale, la France, avec la fin de la centralisation des réserves de change au Trésor français et de la présence des représentants Français dans les organes de décision et de gestion de l’union monétaire ouest africain (UMOA).


LIRE AUSSI: Le Franc CFA, c'est fini: voici les enjeux de l'Eco, la nouvelle monnaie unique de la CEDEAO


Toutefois, nombre de citoyens des pays de la région dénoncent la persistance de certains liens, symboliques soient-ils, entre la France et les pays de la région, malgré l’annonce de la disparition du Franc CFA. C’est le cas des citoyens maliens interrogés par le360 Afrique à Bamako.


Le plus important reste l’avènement de l’Eco, appelé à devenir la monnaie unique des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), et la rupture monétaire totale avec l'ancienne puissance coloniale.
Le 28/12/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté