Fermer

Vidéo. Mali: voici la raison de la soudaine flambée du prix du ciment

Mise à jour le 23/01/2021 à 15h21 Publié le 23/01/2021 à 14h34 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Mali: forte hausse du prix du ciment
© Copyright : DR

#Mali : Le Mali connaît depuis quelques jours une flambée du prix du ciment. La tonne est actuellement vendue 120.000 FCFA, soit 183 euros, contre 90.000 FCFA auparavant. Le360 Afrique a enquêté sur les raisons de cette brusque et importante augmentation.

Le prix de la tonne de ciment a connu une hausse exceptionnelle au cours de ces derniers jours. Actuellement, la tonne est vendue à 120.000 FCFA, soit 183 euros, contre 90.000 FCFA auparavant, soit une hausse exceptionnelle de 33,33%. Une hausse qui impacte négativement l’activité du bâtiment et des travaux publics (BTP), l’une des plus dynamiques du pays.

D’après l’enquête de terrain menée par Le360 Afrique, cette forte hausse résulte avant tout de la grève illimitée enclenchée depuis le 25 décembre dernier par les transporteurs sénégalais. Lla production malienne étant insuffisante, une partie non négligeable du ciment utilisée au Mali vient du Sénégal.


LIRE AUSSI: Sénégal. Hausse du prix du ciment: les consommateurs opposent un niet catégorique


Le marché malien n’étant plus livré correctement en ciment sénégalais, les vendeurs augmentent les prix sachant que la demande du marché local est forte.

En effet, malgré l’existence de trois usines de ciment, la production locale est très insuffisante. Le pays dépend fortement des approvisionnements en provenance des pays voisins, particulièrement du Sénégal où le ciment est le moins cher de la région, autour de 60.000 FCFA la tonne.


Cette situation impacte fortement les personnes engagées dans des projets de construction et qui sont dans l’obligation de se plier aux prix proposés par les commerçants pour ne pas voir leurs chantiers mis à l’arrêt. 
Le 23/01/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté