Les armées malienne et ivoirienne se concertent pour sécuriser leur frontière commune

DR
Le 23/05/2016 à 12h12

En vue de faire face aux menaces terroristes réelles à la frontière entre les deux pays, les chefs militaires maliens et ivoiriens ont, pendant deux jours (19 et 20 mai) à Bamako, peaufiné une stratégie de coopération militaire pour la sécurisation de la zone frontalière.

C’est dans ce cadre que le Général de corps d’armée, Soumaïla Bagayoko, chef d’état major général des forces républicaines de Côte d’Ivoire, et son homologue malien, le général de division, Mahamane Touré, entouré de leurs experts respectifs, ont mis à profit deux jours de travail pour élaborer un plan de sécurisation de la frontière entre les deux pays.L’initiative découle de la volonté des deux chefs d’Etat malien et ivoirien à étouffer le poussin dans l’œuf que constituent la menace terroriste et le grand banditisme au niveau de la zone frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Mali.La restitution du contenu des travaux a été faite vendredi dernier, au ministre malien de la défense et des anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly.«Face aux menaces, Bamako et Abidjan n’ont d’autre choix que de réagir très rapidement pour mettre en œuvre des stratégies militaires efficaces afin de lutter contre le grand banditisme et le terrorisme le long des frontières», a commenté le ministre malien de la défense et des anciens combattants, recevant les deux chefs d’état major.Même si le contenu du plan de coopération militaire n’a pas été divulgué, tout porte à croire que des efforts communs seront entrepris pour ramener la quiétude et l’autorité des deux Etats de part et d’autre de la frontière.Rappelons que la zone frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Mali a été l’objet d’attaques terroristes perpétrées en 2015, notamment à Misseni, une localité malienne, à 20 km du premier village ivoirien. Aussi, la zone est régulièrement le nid de grands bandits opérant de part et d’autre de la frontière.

Par Daouda Tougan Konaté (Bamako, correspondance)
Le 23/05/2016 à 12h12