Fermer

Vidéo. Timbuktu Institute prône l’approche endogène pour la résolution de la crise malienne

Mise à jour le 13/03/2021 à 11h13 Publié le 13/03/2021 à 10h53 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Mali : Timbuktu Institute prône l’approche endogène pour la résolution de la crise malienne
© Copyright : Le360 Afrique/ Diemba

#Mali : Le think tank Timbuktu Institute a organisé une conférence-débat sur le thème: "Stabilisation au Mali: quelle place pour les stratégies endogènes?". Plusieurs personnalités de la transition, des Nations unies et du corps diplomatique dont l’ambassadeur du Maroc au Mali, étaient présentes.

Comment sortir le Mali de la crise dans laquelle il est plongée depuis bientôt une décennie? Plusieurs pistes ont été empruntées, mais à ce jour, la crise demeure sans solution durable.

Face à cette situation, le think tank Timbuktu Institute a organisé, le jeudi 11 mars 2021, une conférence-débat avec pour thème: "Stabilisation au Mali: quelle place pour les stratégies endogènes?". Une rencontre qui marque le lancement officiel des activités du think tank au Mali et au Sahel.

>>> LIRE AUSSI: Mali: le chef de la diplomatie française juge impossible un dialogue avec les jihadistes

Plusieurs sous-thèmes ont été débattus par les panélistes lors de cette rencontre: "La co-construction de la paix et de la stabilité au Mali", "Le rôle des facteurs et des acteurs endogènes dans la résolution des conflits en Afrique de l’Ouest et au Mali" ou encore "Quelles places pour les femmes et les initiatives féminines dans la stabilisation et la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali?".


Prenant conscience que la seule approche sécuritaire des conflits et des crises multidimensionnels n’a jamais permis d’éradiquer les conflits, le think tank Timbuktu Institute estime que c’est dans le cadre d’une approche holistique et inclusive que les initiatives devraient davantage prendre en compte la nécessité d’agir sur les déterminants des crises. Cela passe par le renforcement des partenariats stratégiques, l’implication plus importante des acteurs locaux et des parties prenantes, etc.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Crise malienne: faut-il faire appel à l'armée Russe?

Allant dans le même sens, le ministre de la Réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, qui a apprécié l'initiative, a souligné que la crise est malienne et que les solutions sont maliennes. 
Le 13/03/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté