Fermer

Vidéo. Mali: une délégation de la Cédéao pour se pencher sur l’évolution de la transition

Mise à jour le 14/05/2021 à 14h39 Publié le 14/05/2021 à 12h01 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Vidéo. Une délégation de la Cédéao au Mali pour se pencher sur l’évolution de la transition
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : Une mission de la Cédéao a séjourné cette semaine au Mali, du dimanche 9 au mercredi 12 mai 2021. La délégation a été conduite par Goodluck Jonathan, ancien président de la République fédérale du Nigéria et non moins médiateur de la Cédéao dans la crise malienne.


Cette mission de la Cédéao qui a pris fin mercredi s'est enquis de l’évolution de la transition au Mali et ce, conformément aux résolutions de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao sur la situation dans ce pays membre de l'organisation sous-régionale.

Au cours de sa mission, la délégation a eu des échanges fructueux avec les différentes parties prenantes de la transition, ainsi que les partenaires bilatéraux et multilatéraux du Mali.

Avant son départ pour Abuja, Goodluck Jonathan a exhorté les protagonistes maliens à ne ménager aucun effort pour que la transition se fasse dans les conditions convenues avec la Cédéao. L'ex-Président nigérian "souligne l'impératif pour tous les acteurs concernés de continuer à faire preuve d'esprit de responsabilité et d'esprit patriotique en cette période délicate de la transition en cours et de puiser dans leur sagesse collective pour surmonter les difficultés présentes", dans un communiqué à l'issue de sa visite.


>>>LIRE AUSSI: Mali: le président de la Cédéao en visite auprès des autorités de transition

Dans le cadre de cette visite, le médiateur de la Cédéao a rencontré les autorités de transition, la classe politique, la société civile et la Cour constitutionnelle et a salué les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la feuille de route de cette période transitoire.

Il s'agit, entre autres, de l'adoption du Plan d'action du gouvernement (PAG), de la publication du chronogramme des élections et de la mise en place du Comité d'orientation stratégique (COS).

La mission a "encouragé le gouvernement à poursuivre les efforts pour renforcer la sécurité nécessaire pour des élections paisibles et crédibles" au Mali.

Elle s'est aussi félicitée de l'initiative du gouvernement d'organiser une "conférence sociale" avant la fin de ce mois afin d'engager les acteurs sociaux à œuvrer pour des "solutions idoines et durables dans l'esprit de consolider l'environnement de confiance, de paix et de consensus nécessaires pour le succès de la transition".

 

Le 14/05/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté