Fermer

Classement FIFA 2020: Sénégalais et Maghrébins au sommet du football africain

Mise à jour le 11/12/2020 à 20h32 Publié le 10/12/2020 à 14h42 Par Kofi Gabriel

#Sports
Lions de la teranga

L'attaquant sénégalais Sadio Mané.

© Copyright : DR

#Maroc : La Fédération internationale de football amateur (FIFA) vient de dévoiler son dernier classement au titre de l'année 2020. On y découvre que le Maroc a connu une très belle progression, entre décembre 2019 et décembre 2020, tant au niveau africain qu'au niveau mondial.

Malgré une année marquée par l'arrêt de plusieurs compétitions continentales et mondiales, le classement Fifa a connu plusieurs changements. Le Maroc de Valid Halilodzic est ainsi passé de la 43e place mondiale dans le classement établi le 19 décembre 2019, à la 35e dans celui de ce 10 décembre 2020. Et même au niveau africain, l'équipe des Lions de l'Atlas a pu bouleverser le top 5 en passant de la cinquième à la quatrième position sur la même période.

En effet, la FIFA vient de livrer son dernier classement des pays au titre de l’année 2020. Au niveau mondial, ce sont les Diables rouges de la Belgique qui ont fini au sommet du football mondial, et ce pour la troisième année consécutive, devant la France, le Brésil, l’Angleterre et le Portugal.

Au top 5 africain, outre le Maroc 4e, on retrouve dans l'ordre le Sénégal, la Tunisie, l’Algérie et le Nigeria. Donc, les Lions de la Teranga continuent de trôner au sommet du football africain et occupant le 20e rang mondial. Les Sénégalais terminent à la même place qu’en 2019.


LIRE AUSSI: Afrique. Football: plusieurs championnats majeurs reprennent bientôt, dont celui du Maroc


Derrière le Sénégal, suivent la Tunisie (26e), l’Algérie (31e), le Maroc et le Nigeria (35e ex-aequo). Ce sont les 5 nations qui occupaient les cinq premières places du classement 2019.

Globalement, le classement africain n’a pas connu cette année de changements notables. Cette situation, s’explique grandement par le nombre faible de matchs disputés durant toute l’année 2020 à cause de la pandémie du Covid-19. 

Le 10/12/2020 Par Kofi Gabriel