Fermer

CEDEAO: la Toile réagit à la décision d'accepter le Maroc comme membre

Mise à jour le 05/06/2017 à 18h55 Publié le 05/06/2017 à 18h16 Par Mar Bassine

#Politique
CEDEAO: la Toile réagit à la décision d'accepter le Maroc comme membre
© Copyright : DR

#Maroc : La Toile n'a pas attendu pour commenter l'accord de principe des chefs d'Etat de la CEDEAO d'accueillir le Maroc comme 16e membre de l'organisation sous-régionale ouest-africaine.


Sans le dire explicitement, pour la présidence de la République togolaise, le Maroc fait désormais partie du projet stratégique de la région ouest du continent. En tout cas, c'est ce que laisse comprendre ce tweet qui annonce l'article: "Initiatives diplomatives et réformes structurelles", ajoutant en commentaires les mots dièses #CEDEAO, #Monronvia et #Maroc. Venant du compte officiel du président togolais, Faure Gnassingbé, par ailleurs président en exercice de la CEDEAO, ce hashtag #Maroc revêt un sens bien particulier. 



On retrouve le même hashtag chez le magazine Afrik Mag qui aonnce dans un article le choix de Faure Gnassingbé comme président de l'organisation régionales ainsi que les principales décisions du sommet de chef d'Etat de la CEDEAO. 



Dans la twittosphère anglophone on est un peu plus prolixe. Le quotidien Ghana Daily annonce la décision du sommet en ces termes: "la CEDEAO accepte le Maroc au sein du bloc Ouest africain". 



Néanmoins, cet internaute nigerian s'interroge sur les raisons pour lesquelles le Maroc devient membre de la CEDEAO. Mais, il ne tardera pas à recevoir la réponse suivante: "le Maroc est le premier partenaire africain de la CEDEAO et son premier investisseur au cours des dernières années. la bonne question aurait était de se demander Pourquoi pas?". 



Marc Callender, du corps des marines de l'armée américaine, portera un tweet qui montre à la fois son étonnement et son besoin de partager l'information avec ses followers. "J'ai vu cela sur la BBC et me suis dis que vous devriez le voir". 


Le 05/06/2017 Par Mar Bassine