Libye: il y aura un remake des accords de Skhirat, selon le MAE libyen

Mohamed Taher Siala, ministre libyen des Affaires étrangères
Mohamed Taher Siala, ministre libyen des Affaires étrangères. DR
Le 03/05/2018 à 07h55, mis à jour le 03/05/2018 à 08h43

Le ministre libyen des Affaires étrangères s'est exprimé sur la rencontre qui a eu lieu le 22 avril à Rabat, entre les présidents du Parlement et du Haut conseil de l'Etat libyens. Selon lui, c'est un prélude à des retrouvailles entre frères libyens à Skhirat.

Dans un entretien accordé à Radio France internationale, le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Taher Siala, annonce ce qui pourrait déboucher sur un deuxième accord de Skhirat. Il répondait ainsi à une question sur le contenu de "la rencontre qui a eu lieu, au Maroc, entre le nouveau président du Haut Conseil de l’Etat, la plus haute autorité de Libye, et le chef du Parlement libyen". 

"Cette rencontre a abouti à un accord pour la formation d’un comité de 12 membres; six du Haut Conseil de l’Etat et six du Parlement. Ce comité se réunira très bientôt à Skhirat, au Maroc, pour pallier la crise libyenne. Deux réunions doivent avoir lieu ces jours-ci, au Conseil de l'Etat et au Parlement, pour que chaque institution donne son accord sur ce qui a été dit", révèle-t-il. 

Par là, il faut comprendre que l'avenir de la Libye se jouera encore une fois au Maroc. Mohamed Taher Siala a également fourni les détails de la rencontre de Rabat. Il s'agit notamment de "la nomination d’un gouverneur à la Banque centrale libyenne, l’amendement de l’accord politique de Skhirat, l’accord sur la loi pour les élections dont le brouillon est maintenant prêt". Prudent quant à l'organisation de ces élections, il préfère simplement dire que Ghassan Samalé, l'envoyé spécial des Nations Unies, espère les voir se tenir avant la fin de l'année. 

Par Mar Bassine Ndiaye
Le 03/05/2018 à 07h55, mis à jour le 03/05/2018 à 08h43

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800