Fermer

Covid-19: voici le Top 10 des pays qui effectuent le plus de tests en Afrique

Mise à jour le 12/08/2020 à 08h37 Publié le 11/08/2020 à 12h56 Par Moussa Diop

#Société
Test Covid-19
© Copyright : DR

#Maroc : C'est en Afrique que l’on effectue le moins de tests de Covid-19. Du fait que plus de 80% des personnes atteintes du Covid-19 sont asymptomatiques, il est difficile de se faire une idée précise des personnes touchées par le virus. Voici les 10 pays du continent qui testent le plus de cas potentiels.

A cause des cas asymptomatiques, qui représentent jusqu'à plus de 80% des personnes atteintes du Covid-19, il est difficile d’avoir une idée claire du nombre de personnes touchées par le coronavirus dans un pays et plus particulièrement en Afrique. La seule façon d’y arriver est de recourir à des tests massifs de la population.

Outre le fait d’avoir une image précise du nombre de personnes atteintes du Covid-19, les tests permettent aussi d’identifier les patients avant que la maladie ne se manifeste et n’entre dans une phase critique, nécessitant une prise en charge coûteuse, avec appareils respiratoires et autres soins.

Lorsqu’il est détecté tôt grâce au test, le patient peut guérir plus rapidement, notamment grâce au traitement à base de chloroquine administrée dans la quasi-totalité des pays africains, avec des résultats jugés très encourageants ,comme en atteste le taux de létaité de la pandémie en Afrique.

Malheureusement, les tests font défaut à l’échelle du continent. Ainsi, selon les données de CDC Afrique (Les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, agences de santé publique de l'Union africaine) et de Worldometers, les 10 pays africains qui ont réalisé le plus de tests Covid-19 en ont effectué un total de 7,5 millions, à la date du 10 août 2020.


LIRE AUSSI: L'Afrique appelée à multiplier les tests


C’est l’Afrique du Sud, pays le plus touché par la pandémie du Covid-19 avec 563.598 cas confirmés dont 417 200 guéris et 10.621 décès, qui a réalisé le plus de tests. Le pays en a effectué 3,27 millions, l’équivalent de 5,47% de sa population.

En dépit du nombre élevé de contaminations, le taux de létalité du Covid-19 s’y établit à 1,86%, contre une moyenne mondiale de 3,67% (713.518 décès pour 19.884.266 cas confirmés). En testant massivement sa population, l’Afrique du Sud a pu éviter que l’état de nombreux patients ne s’aggrave et ne nécessite des hospitalisations que le pays ne peut procurer. 

Juste après, le Maroc est le second pays du continent en matière de tests effectués avec un total de 1.472 095 tests, soit 3,92% de la population. Le Royaume a enregistré jusqu’à présent 34.063 cas de Covid-19 dont 24.524 guéris et 516 décès, donc un taux de létalité de 1,5%. A l’instar de l’Afrique du Sud, les tests gratuits effectués auprès des patients et les personnes-contacts ont permis jusqu’à présent de traiter les malades du Covid-19 et contenir au maximum les décès liés à la propagation du virus.


LIRE AUSSI: Cameroun: des pratiques frauduleuses autour des tests de dépistage du coronavirus


Ainsi, l’Afrique du Sud et le Maroc représentent plus de 63% des tests effectués dans les 10 pays qui ont fait le plus de tests en Afrique.

Derrière ce duo, vient l’Ethiopie, second pays le plus peuplé d’Afrique avec 115,24 millions d’habitants, qui a réalisé 497.971 tests du Covid-19 qui ont permis de déceler 23.591 cas, dont 10.411 guéris et 420 décès.

Le Top 10 est complété (Cf. Tableau) par l’Egypte (444.685 tests), le Ghana (413.835 tests), le Kenya (358.330 tests), le Nigeria (319.851 tests), le Rwanda (304.500 tests), l'Ouganda (299.036 tests) et l'île Maurice (205.285 tests).

Pays  Tests réalisés Cas confirmés Guérisons décès Population (en millions)
Afrique du Sud 3 267 494 563 598 417 200 10.621 59,4
Maroc 1 472 095 34.063 24.524 516 37
Ethiopie 497 971 23.591 10.411 420 115,25
Egypte 444 685 95.666 53.779 5.035 102,53
Ghana 413 835 41.212 38.727 215 31,14
Kenya 358 330 26.928 13.495 423 54
Nigeria 319 851 46.867 33.346 950 206,65
Rwanda 304 500 2.152 1.392 7 13
Ouganda 299 036 1.313 1.138 9 46
Maurice 205 285 344 334 10 1,27

Source: CDC Afrique et Worldometers

Les 205.285 tests de l'île Maurice couvrent plus de 16% de la population. Grâce à ces tests massifs, l’île a réussi à freiner la contagion et à faire face à un afflux maîtrisé de malades. Maurice a enregistré en tout 344 cas positifs au Covid-19, dont 334 guéris et 10 décès.

C'est l'unique pays d'Afrique qui ne compte plus de patients positifs au Covid-19 et ce, depuis le 24 juillet dernier.

Globalement, plusieurs facteurs expliquent le faible nombre de tests réalisés en Afrique, et ce, malgré les demandes incessantes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). D’abord, il y a le coût élevé du test, qui s'explique par le fait que les kits et réactifs utlisés sont importés d'un nombre réduits de pays (de Chine, de Corée du Sud, etc.) et coûtent forcément chers.

Puisque que le coût des tests est élevé, les Etats qui prennent en charge cette dépense essayent de limiter ses quantités, à cause de la faiblesse de leurs moyens financiers.

Ainsi, ce sont essentiellement les personnes présentant des symptômes ou, dans certains pays, des personnes qui ont été en contact avec un patient atteint du Covid-19 qui sont testées.


LIRE AUSSI: Gabon. Covid-19: lancement d’un laboratoire de dépistage de masse d’une capacité de 10.000 tests par jour


De plus, hormis pour les malades ou les cas contacts, pris en charge par leur Etat respectif, le test coûte cher pour ceux qui souhaitent entreprendre un voyage ou simplement se rassurer.

Au Maroc, par exemple, les voyageurs qui doivent se faire tester au Covid-19 devront débourser entre 500 et 700 dirhams, soit entre 45 euros et 63 euros. En Afrique de l’Ouest, comme dans de nombreux pays, il faut débourser autour de 40.000 francs CFA (à peu près 61 euros). En Algérie, le coût du test (kit de prélèvement et réactif) est estimé à 12.000 dinars (94 dollars). 

Ensuite, les infrastructures sanitaires à même d'effectuer le test de positivité au Covid-19 sont très limitées dans de nombreux pays du continent. D'ailleurs, il faut rappeler que deux structures uniquement avaient les capacités de réaliser ces tests lors de l'apparition de la pandémie avant que les pays n'investissent dans des laboratoires, des kits et des réactifs, avec l'aide de l'OMS.

Aujourd'hui encore, les tests du Covid-19 sont globalement effectués dans de nombreux pays uniquement dans les Instituts Pasteur. Or, on en trouve souvent un seul par pays sur le continent. Et du fait des distances, de nombreux patients ne viennent pas effectuer leur test. 

Par ailleurs, en Afrique subsaharienne, beaucoup de personnes, même malades, préfèrent ne pas se présenter dans des structures de santé pour être dépistées, par peur d’être stigmatisées une fois déclarées positives au Covid-19. En effet, dans de nombreux pays du continent, le coronavirus est considéré comme une maladie «honteuse», encore pire que ne l'est la séropositivité au VIH-Sida.


LIRE AUSSI: Faute de tests dans leur pays d'origine, plusieurs Algériens binationaux rapportent le Covid-19 en France


Enfin, et ce n’est pas à négliger, plusieurs pays essayent de limiter les tests Covid-19 et de minimiser les nombres de cas positifs enregistrés dans leur pays, pour se prévaloir d'un succès apparent de leur politique de lutte contre le coronavirus. Ou encore, pour ne pas être accusés d’avoir sous-estimé la contamination en effectuant trop peu de tests.

Ainsi, l’Algérie a décidé de ne plus communiquer le nombre de tests quotidiens qu’elle réalise à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), après les vives critiques sur le faible nombre de tests réalisés.

Une chose est sûre, du fait du faible nombre de tests réalisés dans presque tous les pays du continent, il est certain que la propagation du coronavirus est très sous-estimée en Afrique.

D’ailleurs, les décès de personnes âgées de manière anormale dans de nombreux pays ne peut s’expliquer que par la pandémie, d‘autant plus que beaucoup de familles préfèrent passer sous silence le Covid-19, par crainte de stigmatisations.
Le 11/08/2020 Par Moussa Diop