Fermer

Mauritanie: un don de 21 millions de dollars du FIDA pour renforcer la sécurité alimentaire

Publié le 13/01/2017 à 08h00 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
agriculture
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé un don de 21 millions de dollars à la Mauritanie. Celui-ci vise a pour objectif de renforcer la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté dans ce pays.

Au total, 285.600 petits producteurs, en particulier des femmes et des jeunes de six régions du sud de la Mauritanie, bénéficieront de ce don, dont l’accord a été signé par Michel Mordasini, vice-président du FIDA, et Mariem Aouffa, ambassadeur de la Mauritanie en Italie et représentant permanent auprès des agences des Nations Unies basées à Rome.

Ce montant fait partie d’un financement global de 45,2 millions de dollars, destiné à la mise en œuvre du Projet de développement de filières inclusives (PRODEFI). Ce projet est cofinancé par le secteur privé national (2 millions d’USD), le gouvernement mauritanien (5 millions d’USD) et les bénéficiaires eux-mêmes (2,2 millions d’USD), alors que 15 millions d’USD seront couverts par d'autres sources de financement ou par le prochain cycle de financement du FIDA pour la Mauritanie (2019-2021).


LIRE AUSSI :
Le ministre de l’agriculture dans la Haute vallée du fleuve


"PRODEFI s'appuiera sur l'expérience du FIDA en Mauritanie et ailleurs dans la sous-région et la mettra à l’échelle en adoptant une approche de réduction de la pauvreté basée sur l’appui aux systèmes inclusifs de production, de transformation et de commercialisation", a déclaré Philippe Rémy, Chargé de programme de la Mauritanie au FIDA.

Selon le FIDA, la Mauritanie importe 60% des produits alimentaires de base consommés dans le pays. Seule la demande de viande rouge et de poisson est satisfaite par la production nationale tandis que les deux tiers des céréales consommées et des légumes sont importées.


LIRE AUSSI :
Sénégal: l'agriculture genre pour intégrer les couches vulnérables


La situation alimentaire et nutritionnelle de la population de la Mauritanie est "préoccupante", ajoute-t-on de même source, rappelant que l'enquête sur la sécurité alimentaire menée en 2015 par le Commissariat national à la sécurité alimentaire, avec l’appui du Programme alimentaire mondial, a révélé que 23,8% des ménages du sud de la Mauritanie sont en en situation d'insécurité alimentaire.

Depuis 1980, le FIDA a financé 14 projets et programmes en Mauritanie d’un montant total de 342,3 millions d’USD, dont 136,2 millions d’USD proviennent de ses propres ressources. Ces projets ont bénéficié directement à 190.470 ménages ruraux.
Le 13/01/2017 Par Le360 Afrique - MAP