Célébration de la Journée de l’Afrique : les échos de Lima, Beijing et autres soulignent le rôle moteur du Maroc sur le continent

Chen Xiaodong, vice-ministre chinois des Affaires étrangères. . DR

Le 26/05/2024 à 10h30

L’engagement du Maroc en faveur du développement africain représente un levier puissant pour catalyser un changement positif sur le continent. C’est en substance ce qu’il faut retenir de la célébration de la Journée de l’Afrique dans plusieurs capitales. En encourageant une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, en favorisant un développement inclusif et durable, et en promouvant la stabilité et la sécurité, le Royaume contribue à l’émergence d’une Afrique unie, prospère et capable de relever les défis du 21ème siècle.

L’Afrique célèbre chaque année sa Journée continentale, une occasion de réaffirmer son unité et sa détermination à relever les défis de son développement. Cette année, les célébrations à Lima, Beijing et dans d’autres capitales ont été marquées par une reconnaissance particulière du rôle moteur du Maroc au sein du continent, grâce notamment à l’Initiative Royale pour l’Atlantique.

Lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette initiative ambitieuse vise à renforcer la coopération Sud-Sud solidaire et à promouvoir le développement économique et social de toute la façade atlantique africaine. Comme l’a souligné l’ambassadeur du Maroc au Pérou, M. Amin Chaoudri, elle a déjà catalysé « un changement positif dans les communautés africaines », ouvrant la voie à une coopération renforcée et une autonomisation mutuelle.

Cette initiative s’inscrit dans la vision panafricaine du Royaume, qui a intensifié ses liens diplomatiques, économiques, culturels et commerciaux avec les pays frères du continent. Deuxième investisseur en Afrique, avec l’ambition de devenir le premier, le Maroc apporte une contribution majeure au développement économique africain, tirant profit de sa position stratégique au carrefour des routes maritimes entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques.

Une solidarité agissante

Au-delà des investissements, le Royaume a démontré un engagement sincère envers l’Afrique, notamment lors de la pandémie de Covid-19, en apportant un soutien substantiel aux pays africains et en accueillant de nombreux étudiants africains dans ses universités. Cette solidarité agissante reflète les valeurs de justice, de solidarité et de bon voisinage qui guident la politique africaine du Maroc.

L’Initiative Royale pour l’Atlantique est un parfait exemple de cette approche solidaire et pragmatique. En favorisant un développement inclusif et durable qui transcende les frontières géographiques, elle tire parti de la position unique du Maroc comme pont entre l’Afrique, l’Europe et les Amériques.

Son impact transformateur se manifeste déjà dans des projets concrets d’autonomisation des communautés, comme le programme « Farm&Fortune Hubs » qui transforme les petites exploitations en entreprises agricoles productives. Cette initiative contribue ainsi à l’émergence d’une Afrique intégrée, prospère et capable de se prendre en charge, un objectif partagé par de nombreux pays du continent.

Engagement sécuritaire et géopolitique

Mais au-delà du développement économique, l’engagement du Maroc en Afrique revêt également une dimension sécuritaire et géopolitique cruciale. Comme le souligne le quotidien espagnol La Razon, le Royaume apporte une contribution significative à la paix et à la sécurité en Afrique et en Europe, grâce à son leadership économique et son modèle religieux, consacrant les valeurs d’un Islam de la modération et du juste-milieu.

Cette dimension sécuritaire prend une importance particulière dans le contexte actuel, marqué par la montée de l’extrémisme violent et des mouvements terroristes sur le continent africain. Le Maroc, grâce à son expertise en matière de lutte antiterroriste et de déradicalisation, peut jouer un rôle clé dans la stabilisation de certaines régions fragiles.

Un écho favorable auprès de la Chine

Parallèlement, l’engagement du Royaume en faveur d’une coopération Sud-Sud solidaire et du multilatéralisme trouve un écho favorable auprès de partenaires stratégiques comme la Chine. Comme l’a souligné le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Chen Xiaodong, lors de la célébration de la Journée de l’Afrique à Beijing, la Chine et l’Afrique, liées par une affinité profonde, des visions proches et des objectifs similaires, sont appelées à approfondir leur solidarité et leur coopération.

Le prochain Sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC), prévu en septembre à Beijing, offre une opportunité unique de renforcer ce partenariat stratégique. Le Maroc, grâce à son positionnement géostratégique et son expérience en matière de coopération Sud-Sud, pourrait jouer un rôle de facilitateur dans le renforcement des liens entre la Chine et l’Afrique.

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 26/05/2024 à 10h30