Gabon: remaniement gouvernemental, 9 nouveaux ministres font leur entrée

Le général Brice Clotaire Nguema
Le 18/01/2024 à 11h49

Le gouvernement de la Transition du Gabon, dirigé par Raymond Ndong Sima, a été remanié mercredi et comprend 9 nouveaux ministres pour 5 sortants, a indiqué l’Agence officielle gabonaise de presse (AGP).

Au nombre des entrants dans le gouvernement de Raymond Ndong Sima, on compte un poids lourd de l’opposition et président du Rassemblement pour la modernité et la Patrie (RPM), Alexandre Barro Chambrier, nommé au poste de Vice-Premier ministre chargé de la Planification et la Prospective, a rapporté l’Agence, citant le Secrétaire général de la présidence gabonaise, Guy Rossatanga-Rignault.

Près de 8 ministères ont enregistré des nouvelles personnalités à leurs têtes. C’est le cas des Mines où Hervé Patrick Opiangah a été remplacé par Gilles Nembet. Le département du Travail et de la lutte contre le chômage, précédemment dirigé par Solange Nguiakié, est désormais aux mains d’Adrien Nguema Mba. A la Fonction publique, Raphaël Ngazouzet cède le fauteuil à Louise Boukandou. Le ministère du Commerce, des PME/PMI, chargé des activités génératrices de revenus a également une nouvelle patronne, en la personne de Parfaite Amouyeme Ollame, en remplacement de Patricia Njapano, informe la même source.

Parmi les sortants figure aussi, la ministre déléguée à la Santé et aux Affaires sociales, Françoise Makaya veuve Mbou.

Selon l’AGP, de nouveaux départements ministériels ont été créés. Il s’agit entre autres, du ministère des Affaires sociales séparé de la Santé qui sera chapeauté par Nadia Natalie Awang épse Anato. De même que le ministère de L’Économie numérique et des Nouvelles Technologies de l’information, celui de l’Environnement, du Climat et du Conflit Homme -faune et le ministère de l’Industrie qui seront respectivement pilotés par le Général Bonjean Frédéric Mbanza, Arcadie Sveltana Minguengui Ndomba épse Nzoma et François Mbongo Rafemo Bourdette.

Le nouveau gouvernement compte au total 31 membres dont 8 femmes et 23 hommes contre 26 pour le précédent avec 7 femmes et 19 hommes.

Le remaniement du gouvernement participe de la volonté des autorités de la Transition d’accélérer plusieurs chantiers, en vue de répondre rapidement et favorablement aux préoccupations incessantes des populations, souligne le média gabonais

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 18/01/2024 à 11h49