Guinée: sincère pour les uns, populiste selon les autres, le discours de Doumbouya à l’ONU diversement apprécié

Des guinéens écoutant le discours du président Mamady Doumbouya à l'ONU.
Le 23/09/2023 à 08h52

VidéoA la 78ème Assemblée générale des Nations unies, le 21 septembre, le président de la transition guinéenne, Mamadi Doumbouya a tenu un discours largement anti-occidental et favorable à une Afrique libre dans ses choix. Il a surtout tenté d’expliquer le phénomène des coups d’État en Afrique. En Guinée, son allocution très suivie a suscité des réactions divergentes.

C’est au centre-ville, à Kaloum, que de nombreux cadres de l’administration ont suivi le discours du président de la transition, Mamadi Doumbouya.

Attentif durant toute l’allocution, Mandian Sidibé, directeur général de l’Office guinéenne de publicité s’est réjoui de la qualité du discours prononcé par le président de la transition guinéenne: «C’est un discours empreint de sérénité, de nationalisme, de sincérité et de franchise. Le président de la république a exprimé clairement que nous devons nous affranchir de la colonisation, nous devons prendre nos responsabilités».

Au-delà de l’aspect engagé du discours, Mamadi Doumbouya est aussi largement revenu sur les causes du coup d’État, rappelle Mandian Sidibé: «Nous devons faire en sorte que nos ressources soient exploitées de façon efficace pour assurer le développement de nos nations. Il s’est également opposé aux sanctions prises contre les pays en transition. Et il a expliqué en détails les raisons de ces transitions et qui sont loin d’être anodines».

Mais pour certains Guinéens, à l’image de Ibrahima Barry, ce discours manquait d’objectivité: «Ce qu’il a fait, c’est de justifier pourquoi il est venu au pouvoir. Ce n’est pas ce qu’on attendait de lui. Il aurait plutôt dû expliquer son objectif et son programme pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel. Nulle part dans son discours, il n’a précisé le calendrier des élections».

Par Mamadou Mouctar Souaré (Conakry, correspondance)
Le 23/09/2023 à 08h52