Mali: le monument aux héros de l’Armée noire, pour avoir une mémoire de bronze

Le monument aux héros de l'armée noire à Bamako, Mali.
Le 03/01/2024 à 12h03

VidéoLe monument des héros de l’Armée noire est un groupe monumental en bronze érigé à la fois à Bamako et à Reims en 1924 pour rendre hommage aux tirailleurs sénégalais qui ont défendu la ville de Champagne pendant la Première Guerre mondiale.

Majestueusement implanté entre la mairie du District de Bamako, la chambre de commerce et d’industrie du Mali et le ministère de l’Education nationale à la place de la Liberté, le monument des héros de l’Armée noire représente cinq soldats noirs devant lesquels se tient un soldat blanc.

Construite entre 1922 et 1924, le monument est un hommage de la France aux soldats de l’Armée noire morts au combat durant la Première Guerre mondiale. Elle porte une inscription «En témoignage de la reconnaissance envers les enfants d’adoption de la France, morts au combat pour la liberté et la civilisation».

Selon Sidy Lamine Koné, Directeur National Adjoint du Patrimoine Culturel, le monument aux héros de l’Armée noire contribue à l’embellissement de la ville de Bamako et constitue un témoignage vibrant de la participation africaine à la Première Guerre mondiale. Il a par ailleurs déploré le fait que beaucoup ne s’intéressent pas à l’histoire de ce monument et le confondent avec celui des sofas de Samory Touré.

Par Diemba Moussa Konaté (Bamako, correspondance)
Le 03/01/2024 à 12h03