Présidentielle en Sierra Leone: l’opposition choisit le même candidat qu’en 2018

Samura Kamara, candidat de l'opposition à l'élection présidentielle sierra-léonaise.
Le 21/02/2023 à 07h58

Le principal parti d’opposition en Sierra Leone a choisi lundi pour candidat à l’élection présidentielle Samura Kamara, adversaire malheureux de l’actuel chef de l’Etat Julius Maada Bio en 2018, à quelques jours d’une décision judiciaire dans une procédure de corruption contre lui.

Au terme d’un congrès de trois jours, l’APC (Congrès de tout le peuple) a choisi Kamara, économiste de formation et ancien ministre des Finances, pour le représenter au scrutin de juin 2023, par 1.382 des 1.627 voix des délégués du parti, devant 17 autres candidats.

Sa désignation a coïncidé avec l’annonce par la Haute cour de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest d’une décision jeudi sur une demande de non-lieu présentée par la défense dans une procédure pour corruption engagée contre lui et cinq autres personnes.

En décembre 2021, Kamara a été poursuivi pour détournement de plus de 2,5 millions de dollars de fonds publics dans un dossier de rénovation du consulat à New York alors qu’il était ministre des Affaires étrangères.

Au cas où la demande de la défense serait rejetée et Kamara condamné à l’issue du procès, il serait frappé d’inéligibilité.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 21/02/2023 à 07h58