Fermer

Vidéo. Sénégal-Guinée: la fermeture des frontières fait suffoquer les opérateurs économiques

Mise à jour le 08/04/2021 à 17h55 Publié le 08/04/2021 à 17h53 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Vidéo. Sénégal-Guinée: la fermeture des frontières fait suffoquer les opérateurs économiques
© Copyright : Le360/Moustapha Cissé

#Sénégal : C’est un secret de Polichinelle, les relations entre Macky Sall et Alpha Condé n’ont cessé de se détériorer depuis la pandémie de la fièvre Ebola en Guinée et la décision du président sénégalais de fermer ses frontières avec ce pays.


La célèbre expression utilisée à l’époque par Alpha Condé qui disait "on les nourrit, ils nous ferment leurs portes" se vérifie aujourd’hui. Le président guinéen, qui avait pris sur lui et était venu assister au forum de la francophonie à Dakar en 2014, était revenu sur la discourtoisie du Sénégal en ces termes "quand il arrive quelque-chose au voisin, on ne lui ferme pas ses portes, ce qui signifie : 'vous pouvez mourir on s’en fout'".


>>>LIRE AUSSI: Guinée: Ebola disparaît et les compagnies aériennes filent à nouveau le grand amour avec Conakry

Depuis la présidentielle de l'année dernière, c'est la Guinée qui a fermé ses frontières au Sénégal en raison du Covid-19. Une fermeture qui commence à faire suffoquer les opérateurs économiques des deux pays, privés d'échanges commerciaux. La forte communauté guinéenne vivant au Sénégal, qui importait des fruits pour la revente, voit son activité tourner au ralenti quand elle n'est pas complètement à l'arrêt.

De même, les propriétaires des camions sénégalais bloqués en Guinée commencent à avoir des difficultés à rembourser les banques qui avaient financé l'achat du matériel roulant Une situation que partagent également leurs confrères guinéens, coincés au Sénégal.

Le 08/04/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé