Fermer

Vidéo. Sénégal-Mali: plongée au coeur du barrage de Manantali

Mise à jour le 14/04/2021 à 16h16 Publié le 14/04/2021 à 16h07 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Barrage d'Assouan

Le Barrage d'Asouan, l'un des plus grands d'Afrique.

© Copyright : DR

#Sénégal : Le ministre sénégalais de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, était ce week-end au Mali. En visite à Kayes il a jugé "très instructif" ce déplacement sur les chantiers hydroélectriques de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).


Serigne Mbaye Thiam a visité les infrastructures que l’OMVS (Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal) est en train de faire construire dans cette région située à quelque 300 kilomètres de Bamako, la capitale malienne.

Serigne Mbaye Thiam, président du conseil des ministres de l’OMVS, a effectué cette visite en compagnie de sa collègue Aïssatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et des Energies, de Lamine Seydou Traoré, le ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau, et du haut commissaire de l’organisation sous-régionale, Hamed Diane Séméga.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie-Sénégal. Le fleuve va déborder, prévient l'Office de mise en valeur (Omvs)

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal, constituée de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal, veut faire en sorte que "l’eau que partagent [ses Etats membres] ne soit pas une source de conflits, mais de coopération, de paix et de diplomatie", a rappelé Serigne Mbaye Thiam.

L’OMVS a été créée en 1972 à cette fin, a-t-il dit après la visite du chantier de la centrale hydroélectrique en construction dans la région de Kayes. Selon lui, cette infrastructure va augmenter de 52% la production d’électricité des quatre Etats membres.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal-Mali: l'OMVS appelle à protéger la Falémé, menacée par les orpailleurs

La visite de Thiam a démarré par le poste de haute tension dénommé Albatros, situé à Kayes Médine, à une dizaine de kilomètres de Kayes. Il s’est rendu ensuite à Felou, près de Gouina, où se trouve une partie des travaux et enfin à Manantali où se trouve le célèbre barrage hydroélectrique.

 

Le 14/04/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé