Fermer

La Corée du Sud octroie 88 millions de dollars au Sénégal pour la construction d’infrastructures maritimes

Publié le 06/04/2016 à 12h32 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
infrastructures maritimes

La Présidente Park Geun-hye de la Corée du Sud recevant le président Macky Sall en juin 2015.

© Copyright : DR

#Sénégal : La Corée du Sud vient d’accorder un financement de 88 millions de dollars (51 milliards de FCFA) au Sénégal pour la construction d’infrastructures maritimes. Les deux parties ont signé l’accord de financement ce mardi 5 avril.

Le ministre sénégalais de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Bâ, a signé, ce mardi 5 avril, avec l’ambassadeur de la Corée du Sud, Shin Chong Weon, un accord-cadre de subvention et un accord de financement d’un montant de 51 milliards de FCFA (environ 88 millions de dollars). Cette enveloppe est destinée au financement de la seconde phase du Projet de construction d’infrastructures et d’équipements maritimes (MIEP2).

«Avec la signature de ces accords, nous ouvrons une nouvelle étape d’un partenariat fructueux au service de l’émergence du Sénégal», a expliqué Amadou Bâ. Cette seconde partie du MIEP, un projet soutenu financièrement par Séoul depuis le début, comprend trois volets.

Il s’agit de l’acquisition d’une drague ayant une capacité de 400 mètres cubes et de navires de soutien de drague, et la construction d’une unité de stockage d’hydrocarbures avec un embarcadère et un système de chargement-déchargement dans le port de Ndakhonga à Foundiougne (région de Fatick).

Selon Amadou Bâ, ces importantes acquisitions permettront d’améliorer l’infrastructure de transport dans les zones rurales, ainsi que l’aménagement des voies navigables et le désenclavement des îles du Saloum et de la Casamance, notamment par le renforcement de la desserte maritime entre Dakar et Ziguinchor.

Le projet permettra aussi de mettre en place une nouvelle ligne entre Ziguinchor et Foundiaougne et de créer des infrastructures dans les ports secondaires.

La Corée du Sud, qui concentre essentiellement sa coopération avec le Sénégal sur le domaine maritime, avait déjà financé, dans le cadre du MIEP1, la construction de deux navires pour assurer le transport entre Dakar et Ziguinchor.
Une manière, d’après l’ambassadeur coréen, d’accompagner la croissance et l’émergence du Sénégal.

Le 06/04/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo