Fermer

Sénégal: FAR ltd annonce de nouvelles estimations des réserves de pétrole

Mise à jour le 15/02/2017 à 19h54 Publié le 15/02/2017 à 19h48 Par Mar Bassine

#Economie
pétrole
© Copyright : DR

#Sénégal : FAR Ltd estime à 1,5 milliard de barils les réserves de pétrole du Sénégal. Ces estimations prédisent un avenir prometteur au Sénégal qui, en l’espace de quelques mois, a su attirer la convoitise des multinationales étrangères du monde du pétrole mais également d'autres secteurs.


Avec 1,5 milliard de barils de pétrole annoncé par FAR Ltd, les réserves d’hydrocarbure du Sénégal, jusque-là sous estimées,  passent du simple au double par rapport aux premières estimations.  Pourtant, «les puits SNE-5 et SNE-6 ne sont pas encore sondés», précise la multinationale australienne spécialisée dans le pétrole et le gaz naturel. Les prochaines prospections vont certainement révéler une plus grosse quantité de réserve sur les côtes sénégalaises, soit une révision à la hausse de plus de 50%.


LIRE AUSSI:
Sénégal-pétrole: Frank Timis Vs opposition, la bataille juridique est lancée

Notons tout de même que l'australienne FAR Ltd détient 15% des actions dans les réserves pétrolières non exploitées du Sénégal. Ainsi, les 234 millions de barils lui reviennent. Avec une capacité globale estimée à 641 millions de barils de pétrole, les champs SNE pouvaient avoir une production de 140 000 barils/par jour, avait déclaré FAR Ltd. Cette capacité journalière pourrait augmenter avec les prospections en cours sur les puits SNE 5 et SNE 6 et dont les résultats seront connus d’ici la fin de l’année 2017.

La ruée vers l’or noir sénégalais


Avec l’importance des gisements d’hydrocarbures découverts dans ses eaux marines, le Sénégal attire maintenant la convoitise des multinationales pétrolières du monde. Exploitant 40% du champ pétrolier  la société CaimEnergy va lancer son troisième programme de forage après les deux importantes découvertes enregistrées en 3 ans de prospection.


LIRE AUSSI:
Sénégal-pétrole: les compagnies américaines et australiennes se querellent déjà

Les gisements pétroliers découverts par CaimEnergy et PPP sont à ce jour, estimés à 270 millions de barils. Après le contrat signé avec KosmosEnergy détenteur de 32,49% du champ pétrolier, le géant américain BP est maintenant actif dans les réserves d’hydrocarbure du Sénégal. Ces trois entreprises viennent compléter le tour de table de la société Stena DrillMAX. ConocaPhillips affiche une participation de 35%. Les parts de FAR qui a fait la plus importante découverte sont estimées à 15%. Quant à la société Petrosen, sa participation est estimée à 10%.


Le 15/02/2017 Par Mar Bassine