Fermer

Vidéo. Sénégal: guerre sans merci dans la mobile money entre Orange et Wave

Mise à jour le 09/06/2021 à 10h19 Publié le 09/06/2021 à 10h16 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Vidéo. Sénégal: les acteurs de la mobile money se livrent une guerre sans merci
© Copyright : Le360/Moustapha Cissé

#Sénégal : Au Sénégal, la filiale de l’opérateur de téléphonie Orange, qui avait accaparé le marché du transfert d’argent local après s’être débarrassée de Wari et Joni Joni, s’est vu dernièrement bousculer par le nouveau venu, l'américain Wave, qui a la particularité d’offrir les prix les plus bas du marché.


Wave qui a réussi à attirer l’attention des Sénégalais avec ses prix de transferts défiant toute concurrence de seulement 1% de frais de transfert, se voit refuser par Orange son option achat de crédit orange. L’opérateur français, qui ne s’en est pas contenté, a aussi réduit ses frais de transfert jusqu'à -80%.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: les multiservices, une solution contre le chômage des jeunes

Cette guerre que se livrent les deux principaux acteurs du marché profite surtout au client.


Seulement, les gérants de boutiques multiservices, qui sont rémunérés selon la commission perçue par Wave ou Orande sur les transferts, souffrent de cette baisse des tarfis. Ils menacent même d’abandonner ce métier, tellement leur bénéfice est faible, avec ces baisses en continu.

 

Le 09/06/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé