Sénégal: une ministre virée pour ne pas avoir compris que le linge sale se lave en famille

Fatou Tambédou, ex-ministre délégué chargée de la Restructuration et de la requalification des banlieues. . DR

Le 29/10/2016 à 13h21, mis à jour le 29/10/2016 à 13h49

Le passage du Premier ministre sénégalais et de son gouvernement à l'Assemblée nationale a été le théâtre d'une scène inouïe. Une ministre déléguée s'en est violemment prise à son ministre de tutelle. Résultat : elle a été automatiquement virée.

C'est à une scène comme on en voit rarement qu'on a assisté le jeudi passé à l'Assemblée nationale du Sénégal. En effet, pour le passage du gouvernement devant les députés pour les besoins des questions orales, Fatou Tambédou, ministre délégué chargée de la Restructuration et de la requalification des banlieues, n'a pas voulu laisser passer l'occasion de solder ses comptes avec son ministre de tutelle Diene Farba Sarr en charge du Renouveau urbain et de l'habitat.

Ne supportant plus de servir de décor, sans réel pouvoir, elle a déclaré devant les représentants du peuple : "Le budget que vous votez chaque année, depuis 2014, je ne peux pas vous dire où est-ce que l'argent est passé. Pourtant, chaque jour on me calomnie (parce que) certains pensent que je suis nonchalante ", peste la ministre déléguée.

Devant des députés médusés, elle révèle au grand jour sa relation conflictuelle avec son ministre de tutelle et les bâtons que ce dernier mettrait dans ses roues. "En venant à l'assemblée aujourd'hui j'ai payé mon carburant de ma propre poche. Le ministre Diene Farba Sarr, lorsque je m'apprêtais à venir à l'Assemblée nationale, vous m'avez appelé pour me demander d'y renoncer", révèle-t-elle.

"Que ça soit la première et la dernière fois que vous m'appeler pour me dire ça. Ce que vous avez dit aux députés à savoir que je suis malade, je ne vous permets plus ce genre de choses", tonne la ministre déléguée.

Un règlement de comptes en public que n'a pas apprécié le président Macky Sall en visite à l'étranger. Résultat : la ministre a été renvoyée du gouvernement dès le lendemain de cette prise de bec et remplacée par Gorgui Ndong, maire de Pikine Ouest.

Par Ibrahima Diallo (Dakar, correspondance)
Le 29/10/2016 à 13h21, mis à jour le 29/10/2016 à 13h49