Sénégal: Abdoulaye Wade réagit violemment suite à la rumeur sur sa mort

Abdoulaye Wade, ex-président du Sénégal.
Abdoulaye Wade, ex-président du Sénégal. . DR
Le 31/10/2016 à 11h07, mis à jour le 31/10/2016 à 11h07

Déclaré mort sur internet, l’ancien président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, plus de 90 ans, a apporté un démenti à sa manière : «Que ceux qui souhaitent ma mort se rassurent, je me pencherai sur leur tombe. Je suis bien portant».

«J’étais mort ce matin. J’étais mort sur Internet». D’après des propos rapportés par le site dakaractu.com, c’est par ces termes que l’ancien président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, a balayé les rumeurs qui circulaient en ligne, samedi, le donnant pour mort.

Dans un style «wadien», le pape du «Sopi» (changement en wolof), qui s’exprimait à Paris, ce samedi, lors d’un rassemblement avec ses militants, a ajouté : «Ceux qui souhaitent ma mort qu’ils se rassurent, je me pencherai sur leur tombe. Je suis bien portant». Toutefois, Wade reconnait qu’il est un «mortel».

Mais qu’est-ce qui a pu bien être à l’origine de cette folle rumeur? Selon un autre site, mediamass.net, tout est parti d’un tweet funèbre posté samedi 29 octobre vers 14h : «Abdoulaye Wade vient de nous quitter. RIP.», suivi d’un autre tweet, une heure plus tard : «Décès d’Abdoulaye Wade, les proches de l’homme politique confirment». Suffisant pour que la toile s’enflamme.

Pourtant, un minimum de prudence aurait permis de se rendre compte qu’il s’agissait d’une fausse nouvelle, puisque le lien accompagnant le dernier tweet qui renvoie au site necropedia.org, précise pourtant que Abdoulaye Wade n’est pas mort.

Quelle est la personne derrière ces tweets nécrologiques? Dans quelle intention? On n’a pas une réponse, pour le moment, à ces questions. Mais une chose est sûre : Abdoulaye Wade est vivant et n’entend même céder le terrain politique. Durant son rassemblement parisien de samedi, il a appelé, devant une foule en liesse, d’après la radio RFM, à la «résistance» face au pouvoir du président Macky Sall. Sacré «Gorgui» !

Par Ibrahima Diallo (Dakar, correspondance)
Le 31/10/2016 à 11h07, mis à jour le 31/10/2016 à 11h07

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800