Vidéo. Ecoles turques en Afrique: Yavuz Selim SA dit niet à l'Etat Sénégalais

DR
Le 04/10/2017 à 18h28, mis à jour le 04/10/2017 à 18h28

VidéoAu Sénégal, comme dans plusieurs pays, Reccep Tayyip Erdogan a réussi à faire fermer les écoles appartenant au réseau de Fethullah Gülen. Le gouvernement sénégalais veut mettre sous tutelle les 7 écoles Yavuz Selim, mais il fait face à une forte résistance du nouveau propriétaire Yavuz Selim SA.

Pour une solution pacifique au différend opposant l’état du Sénégal a Yavuz Selim, les autorités doivent impérativement prendre langue avec les propriétaires de l’établissement. C’est la conviction de Me Moussa Sarr. L’avocat du groupe Yavuz Selim regrette le comportement dilatoire de l’Etat autour de cette question et exclut toute idée d’administration provisoire. Selon lui, l'attitude de l'Etat dans cette affaire est irresponsable. Comment peut-on entamer une négociation de sortie de crise et ignorer le principal concerné, qui dans cette affaire est le groupe Yavuz Selim SA? 

Madiambal Diagne, président du conseil d'administration de Yavuz Selim SA, s'est exprimé, lui aussi, sur ce refus de la main tendue par l'Etat. Il estime que «la mise d’autorité sous administration provisoire des établissements de Yavuz Selim, propriété exclusive de Yavuz Selim S.A, par l’Etat du Sénégal est inconcevable et inacceptable dans un Etat de droit». 

Cela veut dire qu'une guerre s'annonce entre l'Etat, les actionnaires de la société Yavuz Selim et bien sûr les parents d'élèves qui, eux, non plus, ne comptent pas se laisser faire. 

Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cisse
Le 04/10/2017 à 18h28, mis à jour le 04/10/2017 à 18h28