Fermer

Vidéo. Sénégal: 10.000 emplois sur la sellette après l'interdiction des sachets d'eau en plastique

Publié le 02/09/2021 à 14h51 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Vidéo. Sénégal:10.000 emplois sur la sellette après l'indiction des sachets d'eau en plastique
© Copyright : Le360/Moustapha Cissé

#Sénégal : Au Sénégal, la production de sachets d'eau en plastique est désormais interdite, les unités industrielles avaient une période de grâce pour se conformer à la législation, dont l'entrée en vigueur était initialement prévue en 2020. Certaines vont disparaître, à moins de recourir aux bouteilles.

Avec la chaleur tropicale infernale qui règne dans la capitale sénégalaise sur une bonne partie de l'année, les Dakarois sont obligés de s'hydater à longueur de journée. Depuis plusieurs décennies, les sachets d'eau en plastique font l'affaire de clients, mais aussi des unités industrielles spécialisées dans ce business. Le ministère de l'environnement vient de sonner le glas pour nombre d'entre elles, après plus d'une année de sursis.

En avril 2020, avec la pandémie de Covid-19, le Sénégal avait, malgré l’entrée en vigueur de la loi interdisant les sachets en plastique, autorisé la poursuite de la production d'eau vendue dans cet emballage éphémère  afin de préserver des emplois.

Le ministre de l’Environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, avait fait part à l’époque de l’assouplissement de certaines dispositions à «fort impact économique et social». Dans ce contexte marqué par la pandémie du Covid-19, avait-il dit, le ministère a jugé nécessaire d’assouplir l’application de certaines dispositions de la loi qui ont un fort impact économique et social, notamment l’interdiction de la production d’eau dans des sachets en plastique.

Il avait été convenu que les unités régulièrement autorisées par le ministère en charge du Commerce seront recensées et accompagnées pour éviter que l’entrée en vigueur ne soit, pour elles, synonyme de mort subite.

>>> LIRE AUSSI : Guinée: fermeture d'unités de productions d'eau en sachet

Ces unités pouvaient donc exceptionnellement continuer leurs productions jusqu’à la fin de cette pandémie de Covid-19, a précisé le ministre.

Seulement, aujourd’hui, le même ministre met fin à cette période de grâce sommant les unités industrielles d’arrêter la production d’eau en sachet et pourtant on est encore loin de la fin de la pandémie.

Les industriels qui ont du mal à comprendre les motivations du ministre, tirent la sonnette d’alarme et s’inquiètent pour leurs investissements, mais aussi pour les 10.000 emplois directs qui seront perdus.

 

Le 02/09/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé