Fermer
#Société

Sénégal: les boulangers tentent le pain à base de céréales locales

Mise à jour le 08/05/2022 à 10h04 Publié le 08/05/2022 à 09h48 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sénégal : Les boulangers sénégalais, qui dépendent à 65% du blé importé de Russie et d'Ukraine, tentent des recettes de pain à base de céréales locales, en cette période qui voit le cours du blé flamber et manquer.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine a des conséquences économiques désastreuses en Europe et même au-delà, notamment en Afrique.

Outre l'inquiétude face à la flambée des cours du baril de pétrole et donc des hydrocarbures, l’inquiétude des boulangers est encore plus grande dans de nombreux pays africains, comme le Sénégal, qui dépendent des importations de blé de Russie et d'Ukraine. Ces deux pays représentent à eux seuls pas moins de 30% des échanges mondiaux de cette céréale.

Le Sénégal, quant à lui, importe autour de 50% de son blé de Russie et 15% d’Ukraine. En conséquence, le pays fait face à une certaine pénurie de blé, en plus de la flambée de son cours sur le marché mondial. 

>>> LIRE AUSSI: Crise en Ukraine: fortes hausses du prix de la baguette de pain dans de nombreuses capitales africaines

Ne pouvant pas répercuter la hausse du cours du blé et donc de la farine sur le prix de la baguette de pain, les boulangers, qui voient leur marge se réduire, semblent trouver une alternative à la farine de blé en recourant à celle de céréales locales. 

Aujourd’hui, ce qui n’était jusque-là qu’une envie, un désir, devient ainsi une nécessité. Le pain à base de céréales locales, que certains boulangers se limitaient à essayer, apparaît désormais comme l'une des solutions adoptées par certains boulangers.

Et les Sénégalais, qui avaient l’habitude du pain à base de blé, commencent à apprécier ce nouveau pain. Et la communication autour de la nécessité de consommer locale commence à produire ses résultats.
Le 08/05/2022 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé