Fermer
#Société

Sénégal: les transporteurs opposés au permis à points

Publié le 11/06/2022 à 14h34 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sénégal : Au Sénégal, le bilan annuel des accidents de la route ne cesse de s'alourdir. On déplore un nombre important de morts et de blessés graves. Faisant de la sécurité routière une priorité, les pouvoirs publics ont décidé d'instaurer le permis à points.

C’est le 7 avril 2022 que le Sénégal, par l'entremise de son Assemblée nationale, a adopté le nouveau Code de la route, lequel instaure le permis de conduire à points à compter de 2025.

Le ministre sénégalais des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement précise que le nouveau Code de la route permettra de «promouvoir une meilleure gestion de la circulation routière, dans le cadre de systèmes collectifs de transports modernes, sûrs, confortables et durables».

>>> LIRE AUSSI: Sénégal: adoption d'un nouveau Code de la route instituant le permis à points

Néanmoins, l'instauration du permis à points ne fait pas que des heureux. A la place, le regroupement des transporteurs propose une formation obligatoire et un stage de validation. Bien apprendre à conduire, et dans toutes les situations, est la seule condition d’une circulation routière avec moins de dangers, selon ces professionnels.

Par ailleurs, avec le nouveau Code de la route, le passage à l’auto-école deviendra obligatoire pour tous les candidats au permis de conduire.
Le 11/06/2022 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé