Couronnement de Charles III: le plus gros diamant réclamé en Afrique du Sud

Le Cullinan I, aussi surnommé le "Star of Africa", pesant 530 carats, a été trouvé en Afrique du Sud en 1905.
Le 04/05/2023 à 18h10

Le couronnement de Charles III a ravivé les appels en Afrique du Sud pour le retour du plus gros diamant au monde, pièce maîtresse d’un sceptre que le monarque tiendra lors de la cérémonie samedi.

Le Cullinan I, aussi surnommé le «Star of Africa», pesant 530 carats, a été trouvé en Afrique du Sud en 1905, alors sous domination britannique. Il fut offert par le gouvernement colonial, deux ans plus tard, au roi Edouard VII pour son anniversaire.

«Toutes les richesses minérales de l’Afrique du Sud appartiennent au peuple sud-africain, pas à un palais britannique», a déclaré jeudi à l’AFP le député Vuyolwethu Zungula, à la tête d’un petit parti d’opposition. «Des gens sont morts, du sang a été versé pour que ces diamants trouvent le chemin de la Grande-Bretagne».

Le Star of Africa a été taillé dans le diamant Cullinan de 3.126 carats, plus gros diamant jamais extrait, pesant 621 grammes à l’état brut. Envoyé à Amsterdam, il a été taillé en deux pierres principales, sept pierres précieuses et 96 brillants.

Nombre de ces diamants ont été sertis dans les joyaux de la couronne, les autres offerts à d’autres membres de la famille royale.

Depuis la fin de l’apartheid, des appels sont régulièrement lancés pour sa restitution, chaque fois plus pressants, comme lors de la visite de la reine Élisabeth II dans le pays en 1995.

Parallèlement, la restitution d’objets africains provenant des anciennes puissances coloniales s’est intensifiée ces dernières années.

«Nous voulons récupérer le Star of Africa, et tous les diamants, l’or et autres minéraux que l’empire britannique a volés à l’Afrique du Sud, SANS COMPENSATION», avait tweeté Carl Niehaus, élu de l’ANC, après la mort de la reine en septembre.

«On ne paie pas pour des biens volés!»: Une pétition en ligne exhortant le roi Charles à restituer les diamants a reçu plus de 8.000 signatures. «En tant que Sud-Africains, nous demandons le retour de nos diamants pour qu’ils y soient exposés dans un musée», affirme-t-elle.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 04/05/2023 à 18h10