Société

Mauritanie: Abdoulaye Gueye, à la découverte des œuvres d’un artiste spécialisé dans la fabrication des baby-foot

Natif de Kaédi, dans le sud de la Mauritanie, Abdoulaye Gueye a commencé à fabriquer ses premières œuvres à Zouérate, cité minière et ouvrière du nord mauritanien. Il s’est spécialisé particulièrement dans la fabrication baby-foot.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)
Le 26/11/2022 à 16h41
Abdoulaye Gueye
le360 Afrique/Seck

Après un début de carrière à Zouerate, le jeune Gueye est descendu à Nouakchott et s’est spécialisé dans la fabrication de baby-foot, vendus à un prix abordable comparativement aux mêmes objets importés.

Son art a permis de faciliter la création d’une chaîne de valeurs permettant aux clients accueillant des enfants amateurs de baby-foot d’avoir une source de revenus stable.

Abdoulaye Gueye, menuisier bois et métallique, dit avoir jeté son dévolu sur la fabrication des baby-foot, activité pour laquelle il nourrit une véritable passion, parce qu’elle permet d’aider beaucoup de clients en créant une sorte de partenariat solidaire à une micro échelle.

Le spécialiste donne des indications sur le temps nécessaire à la fabrication d’un baby-foot, le prix de vente d’une unité qui tourne autour de 9.000 ouguiyas (environ 228 euros), contre 30.000 et 70.000 ouguiyas (760 à 1 773 euros) pour une pièce importée. Il évoque les rapports avec les clients, qui gagnent leur vie grâce aux baby-foot qu’il fabrique et révise dans son atelier.

Mamadou Hamadi Traoré, client, déclare être un habitué de l’endroit dans lequel il achète les baby-foot nécessaires à son activité et ce, depuis plusieurs années. Ces objets lui permettent de gagner sa vie.

Sadio Traoré, apprenti, témoigne, quant à lui, des bonnes conditions de travail et se réjouit d’apprendre cette activité et cet art auprès de Abdoulaye Gueye.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)
Le 26/11/2022 à 16h41

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800