Niger: le coût du hajj 2024 en légère baisse

Hajj - Pèlerinage à la Mecque
Le 03/02/2024 à 08h37

VidéoLes futurs pèlerins du hajj 2024 connaissent désormais le prix de ce voyage fixé à 3.250.822 francs CFA, soit une légère baisse en comparaison avec le tarif pratiqué l’année dernière. Une annonce du ministère du Commerce qui réjouit pèlerins et responsables d’agence de pèlerinage. Cette année, le quota attribué au Niger par les autorités saoudiennes pour le hajj est de 15.891 pèlerins.

La baisse est légère, mais il s’agit tout de même d’une baisse. Le coût du hajj 2024 a été fixé à 3,25 millions de francs CFA, tous services compris. Ce prix fixé par le ministère du Commerce nigérien a connu une légère baisse par rapport à celui de 2023. Une bonne nouvelle pour les pèlerins nigériens.

«Nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu, car le prix du hajj 2024 a été revu à la baisse, comparativement à celui de l’année passée. Nous prions Dieu pour que la suite soit encore plus heureuse pour tous les pèlerins appelés à accomplir ce cinquième pilier de l’islam», se réjouit Mounirou Adamou, candidat au pèlerinage.

Les responsables des agences de pèlerinage qui ne s’attendaient pas à une telle révision des tarifs sont également satisfaits. «Nous sommes très positifs cette année parce que c’est un prix auquel nous ne nous attendions pas, au vu de la situation dans laquelle le pays se trouve et la cherté des prix des billets et des logements à Médine et à la Mecque. Nous n’avons pas pensé que ce prix allait baisser par rapport à celui de 2023», explique Souley Mahaman Sani, comptable de l’agence de hajj et omra Hambali Voyages.

Pour ces responsables d’agences, la balle est désormais dans le camp des pèlerins qui doivent «former les groupes avant le 15 février, faire les transferts avant le 20 et faire les contrats avant le 25 du même mois. C’est sur cette option qu’on est, c’est pour cela que le pèlerin doit finaliser rapidement les formalités et le paiement», explique Amadou Oumarou, chef du groupe hajj et omra Badr.

Il faut rappeler que le quota accordé au Niger par l’Arabie saoudite pour le hajj 2024 est de 15.891 pèlerins, le même que l’édition précédente. Les pèlerins peuvent désormais s’inscrire dans le système de Gestion automatisée du hajj et de la omra (Gaho), incontournable afin de pouvoir accomplir ce cinquième pilier de l’islam.

Par Aboubacar Sarki (Niamey, correspondance)
Le 03/02/2024 à 08h37