Guinée: à la découverte de Hafia Foot School qui forme les futurs grands joueurs

De jeunes joueurs du Hafia Foot School.
Le 07/02/2024 à 10h52

VidéoLe Hafia Foot Club, c’est une belle histoire de football en Guinée. Trois fois champion d’Afrique, vivier de grands joueurs du Syli, aujourd’hui ce club légendaire du pays traverse une période difficile et les résultats ne suivent plus au niveau continental. Face à cette situation, les dirigeants ont décidé de miser sur la formation pour préparer la relève et ont créé une école.

Ils sont tout petits, certains ont à peine trois ans. Mais ils sont là, au sein de l’impressionnant complexe sportif Chérif Souleymane, fief du Hafia Football Club, pour apprendre à taper dans un ballon. Cette pépinière légendaire propose un programme conçu autour du concept Hafia Foot School.

«Ce concept est le résultat d’une réflexion collective. On sait que toute la génération actuelle va à l’école. C’est compliqué pour eux d’intégrer des centres de formation qui, d’ailleurs, n’existent pas en Guinée. Donc on devait mettre en place quelque chose qui allie le football et l’école», confie l’entraineur Mouctar Diallo. Ainsi, après les séances d’entrainement, les enfants de la pépinière alternent avec les cours scolaires.

Au-delà du foot, les petits joueurs sont également formés au savoir-vivre et au vivre-ensemble.

L’autre particularité, c’est bien le fait que le coût de la formation au Hafia Foot School est à peu près à la portée de tout le monde. «L’année dernière, on était à 550.000 francs guinéens le mois, soit 20 euros. Et c’était un peu compliqué pour la direction de gérer tout ce flux. Il y avait trop de monde. Cette année, on est parti sur la base du trimestre à 1,50 million de francs guinéens (165 euros). Comme ça, les jeunes ont directement droit à deux maillots d’entrainement», informe l’entraineur.

À la fin de la séance d’entrainement, les jeunes académiciens, heureux, semblent épanouis. Amadou Sylla ne cache pas sa joie. «Ma première impression, ici, c’est le fait que j’allais bien me sentir. On allait bien m’apprendre ce qu’est le football. Je vais peut-être un jour devenir une star de football», dit-il les yeux pleins d’espoir.

Un rêve que caressent tous les jeunes du centre de formation. Mais avant, il va falloir pour eux travailler beaucoup et que leurs parents acceptent de mettre la main à la poche.

Et en retour, Hafia Foot School offre en promesse aux jeunes de les aider à devenir des joueurs professionnels. Et pour y arriver, l’école a fait venir d’anciens joueurs internationaux guinéens pour encadrer les jeunes. C’est pourquoi le concept Hafia Foot school semble séduire de nombreux guinéens qui espèrent que le centre de Hafia puisse assurer à la Guinée des joueurs de talent dans les années à venir, à l’instar des académies de football du Maroc, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Par Mamadou Mouctar Souaré (Conakry, correspondance)
Le 07/02/2024 à 10h52