Fermer

Vidéos. La Tunisie brille aux jeux olympiques en offrant à l'Afrique ses deux premières médailles

Mise à jour le 25/07/2021 à 10h12 Publié le 25/07/2021 à 10h03 Par Le360sport

#Sports
Le nageur tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui

Le nageur tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui.

© Copyright : DR

#Tunisie : La Tunisie est la première nation africaine à décrocher des médailles avec une en or à l'épreuve de nation et une seconde en argent au taekwondo.


C'est samedi 24 juillet 2021 que l’Afrique et le monde arabe se sont adjugés, leur première médaille aux Jeux olympiques de Tokyo, grâce au Tunisien Mohamed Khalil Jendoubi. A peine âgé de 19 ans, ce taekwondoïste entre ainsi dans l’histoire et une sacrée baume au cord de ses compatriotes qui traversent des moments difficiles à cause de la pandémie.



Il s'est incliné de peu en finale des moins de 58 kilos, ce samedi, contre l'Italien Vito Dell'Aquila. Il s'est paré d'argent. Il avait gagné ses trois premiers combats.

Dès le lendemain, c'est surgi de nulle part que son compatriote Ahmed Ayoub Hafnaoui a fait sensation ce dimanche 25, en devenant le deuxième champion olympique de natation de l'histoire de son pays.

8e qualifié de la finale, Hafnaoui a remporté le 400 m nage libre en 3 min 43 sec 36, coiffant dans la dernière longueur l'Australien Jack McLoughlin (3:43.52) et l'Américain Kieran Smith (3:43.94).



"Je suis très fier, très heureux, je pensais à mes parents, c'est tout. J'étais venu ici pour gagner une médaille en 400 et en 800. Juste une médaille, n'importe laquelle", a-t-il expliqué en sortant du bassin.

Entraîné à Tunis par Jabrane Touili, le jeune homme est devenu le deuxième champion olympique tunisien de natation après le sacre d'Oussama Mellouli sur 1.500 m lors des Jeux de Pékin en 2008.

Egalement engagé sur 800 m nage libre, il a réalisé une progression chronométrique fulgurante cette année: il a gagné dimanche plus de deux secondes par rapport à son temps de la veille, et plafonnait encore début mai à 3:49.90.

"Je m'entraîne seul avec mes coaches, c'est difficile mais le résultat est là", raconte ce fils d'un basketteur qui réside à Tunis, désormais convaincu d'"aller jusqu'au bout" sur 800 m, dont les séries ont lieu mardi soir.

"Un peu" surpris, son dauphin Jack McLoughlin a rappelé que "tout pouvait arriver" aux Jeux: "Ahmed arrive et réalise un record personnel énorme, c'est incroyable et bravo à lui".







Le 25/07/2021 Par Le360sport