Fermer

Algérie: Volkswagen inaugure son unité de montage

Publié le 28/07/2017 à 14h28 Par Karim Zeidane

#Economie
Volkswagen Algérie
© Copyright : DR

#Algérie : Les premiers véhicules seront livrés en août. L’unité de montage est dotée d’une capacité d’assemblage de 200 voitures par jour. Toutefois, la production ne devrait pas dépasser 12.000 automobiles lors de la première année.

Le groupe Sovac production multimarque et le groupe Volkswagen ont inauguré jeudi 27 juillet l’unité de montage de véhicules de la marque allemande dans la zone industrielle de Relizane, en présence du patron du groupe allemand, Herbert Diess.

Cette unité est dotée de 4 lignes d’assemblage d’une capacité de production pouvant atteindre 200 véhicules quotidiennement. Elle a nécessité un investissement de près de 170 millions d’euros.


LIRE AUSSI : Vidéo. Algérie. Industrie automobile: le nouveau ministre menace d’arrêter la production


Au niveau de cette unité seront montés plusieurs modèles du groupe dont Volkswagen Golf, Volkswagen Caddy, Seat Ibiza et Skoda Octavia. A partir de l’année prochaine, la production sera étendue à d’autres modèles: Volkswagen Polo et Skoda Fabia.

Afin de ne pas se limiter au simple assemblage de kits importés, comme c'est le cas d'un certain nombre d'unités industrielles implantées en Algérie, les promoteurs du projet tablent sur un taux d’intégration de 15% en 2017 pour atteindre 40% dans 5 ans.


LIRE AUSSI : Algérie: la supercherie d'une usine d'assemblage automobile qui ne monte que des roues


Pour accompagner la montée en puissance de l’unité, les partenaires prévoient la réalisation à partir de 2018 d’une zone d’activité composée d’une dizaine de hangars qui accueilleront les futurs sous-traitants de l’unité de montage. Celai permettra à l'unité d'assemblage de devenir une véritable unité de construction de voitures.

Si le nombre de voitures assemblées ne devrait pas dépasser 12.000 unités lors de la première année, les promoteurs du projet tablent sur une production de 10. 000 véhicules assemblés par an à l’horizon 2020. Pour son démarrage, l’usine emploie 550 personnes. En 2020, le nombre de collaborateurs devrait atteindre 1.800 au niveau de l’unité de Relizane.

Outre le marché algérien, cette unité cible aussi le marché africain.
Le 28/07/2017 Par Karim Zeidane

à lire aussi