Fermer

Algérie: très forte baisse de la quantité de visas Schengen délivrés par la France

Mise à jour le 16/01/2019 à 12h14 Publié le 16/01/2019 à 12h12 Par Moussa Diop

#Politique
Visa Algérie-France
© Copyright : DR

#Algérie : Le nombre de visas octroyés par la France aux ressortissants algériens ont fortement baissé en 2018, comparativement à 2017, contrairement au Maroc et à la Tunisie. Un net recul qui s'explique par une politique restrictive appliquée par la France aux Algériens.

Comme il fallait s’y attendre, le nombre de visas valables sur l'espace Schengen octroyés par la France aux Algériens a fortement baissé en 2018, comparativement à 2017.

Selon les données disponibles, le nombre de visas délivrés par les autorités consulaires françaises aux Algériens a baissé de 28,23% chutant de 413 976 visas en 2017 à 297 104 en 2018, selon les statistiques publiées par le ministère de l’Intérieur français.

Si l’autorité française n’a pas fourni d’explications sur cette forte baisse dans la délivrance de ses visas Schengen aux Algériens, il faut reconnaître que cette baisse n’est pas une surprise. En effet, depuis plusieurs mois, les restrictions de l'octroi de visas Schengen aux Algériens sont manifestes. Celles-ci touchent désormais y compris les députés algériens et leurs proches.


LIRE AUSSI: Visas Schengen: Alger dans le collimateur de la Commission de l’Union européenne


Tout dernièrement, ce sont les professeurs universitaires algériens qui ont été ciblés par ces mesures restrictives mises en place par les autorités consulaires françaises. Ces durcissements des conditions d’octroi de visas et l’application, rendue encore plus stricte, des critères Schengen sont à l'origine de cette baisse conséquente. 

L’Algérie se trouve en effet dans le collimateur de la Commission de l’Union européenne, qui l’a désormais inclue dans une liste de 17 pays, tous  concernés par le principe «Visa contre le rapatriement des immigrants illégaux». I s'agit là d'une réponse de Bruxelles au nombre croissant d’Algériens ayant bénéficié des visas Schengen pour de courts séjours, et qui sont restés en situation irrégulière en Europe après l’expiration de la durée légale définie pour leur séjour.


LIRE AUSSI: Algérie. Visas Schengen: l’Espagne instaure un engagement sur l’honneur pour les députés algériens


Dans le sillage des mesures prises par les autorités consulaires françaises, les Espagnols ont eux aussi drastiquement durci les conditions d’octroi de visas Schengen aux députés algériens et aux membres de leurs familles, en instaurant, en novembre dernier, un «engagement sur l’honneur» pour leur retour en Algérie après l’expiration de la durée du séjour défini par les autorités consulaires espagnoles. 

Suite à cette forte baisse d'octroi de visas, l’Algérie perd ainsi son second rang, en nombre, dans l'octroi de visas Schengen octroyés par la France aux ressortissants étrangers en 2017, et se positionne désormais au 4e rang mondial derrière la Chine (875 994 visas délivrés en 2018), la Russie et le Maroc. 


LIRE AUSSI: Algérie. Union européenne: pas de restrictions des visas aux Algériens, mais…


Le nombre de visas délivrés par la France en 2018 a progressé de 4,4%, avec un total de 3 571 399 titres de séjour. 

Notons que les Tunisiens, quant à eux, ont vu le nombre des visas Schengen qui leurs sont accordés croître de 12,27%.

Il faut enfin souligner que contrairement à l’Algérie, le nombre de visas octroyés aux Marocains a connu une légère hausse, de l'ordre de 3,2%, passant de 323. 670 visas accordés en 2017 à 334. 016 en 2018.
Le 16/01/2019 Par Moussa Diop