Fermer

Cameroun: les voyages privés du président Biya ont coûté plus de 95 milliards de francs CFA

Mise à jour le 23/02/2018 à 13h40 Publié le 23/02/2018 à 13h38 Par Kofi Gabriel

#Economie
Paul Biya

Paul Biya, président du Cameroun, et son épouse Chantal Biya.

© Copyright : DR

#Autres pays : C’est le résultat d’une enquête menée par des journalistes d’investigation en partenariat avec l’ONG Transparency International. En 37 ans de pouvoir, il a passé plus de quatre ans hors du Cameroun au titre de voyages privés.

Paul Biya fait partie des présidents en exercice qui ont passé le plus de temps en déplacement hors de leur pays. Et ces voyages ont un coût. Ce qui explique que le président camerounais soit l'un de ceux qui dépense le plus pour ses voyages privés à l’étranger.

Ainsi, selon Organised Crime and Corruption Reporting Project, cité par BBC Afrique, une organisation de journalistes d’investigation, en partenariat avec l’ONG Transparency International, le président camerounais a passé, entre 1982, date de son accession au pouvoir, et 2017, 1.645 jours hors du Cameroun, soit 4 ans et demi, dans le cadre de voyages privés.

En détail, le rapport relève qu’en 37 ans au pouvoir, Paul Biya a séjourné 650 jours, soit l’équivalent de deux ans, en Suisse, 372 jours en France et 301 jours aux Etats-Unis. Mieux encore, entre 2006 et 2009, il a passé un tiers de l’année en dehors du Cameroun.


LIRE AUSSI: Vidéo. Un opposant camerounais réussit à déloger Paul Biya de son hôtel en Suisse


Ces déplacements coûtent cher au contribuable camerounais. En effet, selon ce rapport, le président, qui voyage toujours avec une cour composée d’au moins une cinquantaine de personnes dépense quotidiennement au moins 20 millions de francs CFA, soit 30.500 euros.

Du coup, les dépenses journalières du président et sa délégation lors des voyages privés ont dépassé les 32,5 milliards de francs CFA (soit 50 millions d’euros) durant ses 37 ans de pouvoir.

A cela s’ajoutent les charges exorbitantes liées aux divertissements et aux locations d’avion. Des dépenses estimées par les enquêteurs à 62 milliards de francs CFA, soit 95 millions d’euros.


LIRE AUSSI: Mali: le président IBK a parcouru plus de 15 fois le tour de la Terre en 3 ans!


Les dépenses du président Biya pour ses déplacements privés sur la période sont estimées, à au moins 95 milliards de francs CFA, soit 145 millions d’euros, à la charge du contribuable camerounais.

Ces charges ne devraient pas diminuer dans les années à venir vu l’âge et la santé un peu fragile du président. En effet, à 85 ans et après 37 ans au pouvoir, Paul Biya compte rempiler lors des élections présidentielles camerounaises de 2018. Elections pour lesquelles il n’affrontera pas son éternel opposant, John Fru Ndi, qui a décidé, à l’âge de 76 ans, de passer le flambeau à la nouvelle génération, facilitant la tâche à Biya.
Le 23/02/2018 Par Kofi Gabriel