Fermer

Quels sont les deux pays africains figurant dans le classement des pays à revenus élevés de la Banque mondiale?

Mise à jour le 07/07/2020 à 15h48 Publié le 06/07/2020 à 14h48 Par Moussa Diop

#Economie
Maurice

Maurice

© Copyright : DR

#Autres pays : La Banque mondiale a publié son classement annuel des pays en fonction de leur revenu par habitant. Désormais, le continent africain compte deux pays à revenus «élevés». Toutefois, à cause de la pandémie de Covid-19, un seul devrait le rester lors du prochain classement.

La Banque mondiale a publié son rapport annuel classant les pays en fonction de leur revenu national brut (RNB) par habitant, à savoir le PIB plus les revenus nets reçus de l’étranger pour la rémunération des salariés, la propriété et les impôts et subventions nets sur la production. L’institution de Breton Woods classe annuellement les économies du monde en quatre catégories de revenus: élevé, moyen supérieur, moyen inférieur et faible.

Dans ce rapport, il est fait état des économies à revenu «faible», c’est-à-dire des pays dont le revenu est inférieur ou égal à 1.035 dollars, des économies à revenu intermédiaire «moyen inférieur» dont le RNB par habitant est compris entre 1.036 et 4.045 dollars, les économies à revenu intermédiaire «moyen supérieur» dont le RNB par habitant se situe entre 4.046 et 12.535 dollars, et, enfin, les économies à revenu «élevé» dont le RNB par habitant est de 12.536 dollars et plus. Ces catégories sont actualisées tous les ans.


LIRE AUSSI: Revenu national brut: l'Algérie rétrogradée dans le classement de la Banque mondiale


A noter que le revenu national brut par tête d’habitant moyen au niveau mondial se situe à hauteur de 11.570 dollars et que la moyenne au niveau de l’Afrique subsaharienne se situe à 1.550 dollars.

Pour l’édition 2020, classant les pays à partir des données de 2019, l’Afrique compte deux pays dans la catégorie des économies à revenu «élevé». Après les Seychelles, Maurice a intégré, depuis le 1er juillet 2020 et pour la première fois de son histoire, la catégorie des pays à revenu élevé, et ce grâce à un revenu national brut par habitant en hausse de 3,5% en 2019 par rapport à 2018 et qui s’établit à 12.740 dollars. 

Avec 1,3 million d’habitants, cet état insulaire, dépendant des exportations, du tourisme et de son marché financier, est aussi réputé pour sa bonne gouvernance.


LIRE AUSSI: Maurice. Canne à sucre: rien ne se perd, tout se transforme


Jusqu'à présent, Les Seychelles, l’archipel de 115 îles situé dans l’océan indien et comptant un peu plus de  100 000 habitants, était le seul représentant du continent dans cette catégorie avec un revenu national brut par habitant de 16.870 dollars, largement supérieur à la moyenne mondiale. 

Reste qu’à cause de la pandémie du coronavirus, Maurice pourrait ne pas rester dans la catégorie dans laquelle elle vient d'entrer, et ce dès le prochain classement de la Banque mondiale.

En effet, le nouveau classement s’appuie sur des données de 2019 et du coup les répercussions de la pandémie du coronavirus (Covid-19) sur l’économie mauricienne n’ont pas été considérées dans cet exercice. Or, à l’instar des autres pays de la planète, l’économie mauricienne qui dépend fortement des exportations et du tourisme est affectée par la chute de la demande mondiale consécutive à la pandémie de Covid-19. Selon la Banque mondiale, «la réduction des voyages internationaux entraînée par la pandémie a porté un dur coup aux pays fortement tributaires du tourisme, comme le Cap Vert, l’Ethiopie, Maurice et les Seychelles».


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritius leaks: des multinationales qui siphonnent le fisc sénégalais à partir de Maurice


A ce titre, après une croissance du PIB autour d’une moyenne de 3,7% au cours de ces trois dernières années, Maurice devrait connaître une forte récession en 2020 avec un PIB en évolution de -6,8%. Ce qui pourrait ramener son revenu national brut par habitant au niveau des pays à revenu «moyen supérieur», à moins que la Banque mondiale ne révise fortement à la baisse ses indicateurs.

Quant aux Seychelles, en dépit d’une récession prévue de -11,1% en 2020, selon les estimations de la Banque mondiale, après une croissance moyenne annuelle autour de 3,9% au cours des trois dernières années, le pays continuera à figurer dans la liste des pays de la planète à revenu «élevé».

Le 06/07/2020 Par Moussa Diop

à lire aussi