Fermer

Cameroun: Camair.co dément sa suspension de l’Association internationale du transport aérien

Mise à jour le 05/12/2018 à 12h25 Publié le 05/12/2018 à 12h21 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Camair-Co
© Copyright : DR

#Autres pays : Le directeur général de Camair.co assure que la compagnie nationale aérienne a déclenché le processus de renouvellement de sa certification OSA depuis novembre 2017 et qu’aucun «élément négatif» susceptible de mettre en péril cette opération n’est enregistré à ce jour.

Ernest Dikoum, directeur général de la compagnie aérienne nationale, Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), s’inscrit en faux contre ce qu'il a qualifié de «rumeurs malveillantes» propagées depuis quelques jours sur les réseaux sociaux sur le processus de renouvellement de sa certification IOSA (Enhance-IATA Operational Safety Audit), la première norme mondiale pour la vérification de la sécurité des procédures d'exploitation des transporteurs aériens.

La certification IOSA est un programme d’audit de la sécurité opérationnelle, développé par l’Association internationale du transport aérien (IATA) pour évaluer les systèmes de gestion et de contrôle opérationnels des compagnies aériennes. Cette certification est délivrée pour une validité de deux ans et elle est renouvelée à l’issue d’un nouvel audit concluant. Selon Ernest Dikoum, Camair-Co a déclenché ce processus depuis le mois de novembre 2017.


LIRE AUSSI: Cameroun: Camair-Co renforce sa flotte et confirme son redressement


Dans le cadre de cette opération, indique ce responsable, la compagnie a travaillé en étroite collaboration avec le cabinet allemand Aviation Quality Services GmbH (AQS), l’un des six cabinets dans le monde agréés par l’IATA pour la réalisation des audits IOSA. Au terme de l’audit en fin août 2018, «des écarts ont été relevés et un calendrier de la phase post-audit a été élaboré», affirme-t-il. 

Les travaux de cette phase sont renseignés dans le système qualité d’IATA, Intelex, dans lequel Camair-Co, le cabinet d’audit AQS et IATA interagissent pour la fermeture des écarts qui se fait par la validation et de manière chronologique des éléments fournis par la compagnie, apprend-on par ailleurs. 


LIRE AUSSI: Transport aérien: Camair-Co explose son chiffre d’affaires


«A ce jour, le système Intelex n’affiche aucun élément négatif susceptible de mettre en péril le renouvellement de sa certification E-IOSA 2018 de Camair-Co», selon Ernest Dikoum, qui souligne que l’identification et la fermeture des écarts constituent un passage obligé pour toutes les compagnies aériennes qui effectuent des programmes IOSA.

Toutefois, la mise en œuvre du calendrier post-audit IOSA de la compagnie ayant coïncidé avec la date d’expiration de sa précédente certification qui était le 28 novembre 2018, Camair-Co dispose de 120 jours calendaires à compter de cette date pour clore son audit. Une condition sine qua non si la compagnie veut être réintégrée dans le registre IOSA, conformément aux dispositions du chapitre 7 du Manuel de ce programme.

«Les progrès accomplis dans ce sens sont rassurants pour la suite», soutient Ernest Dikoum. Pour rappel, certaines informations faisaient état de ce que Camair-Co a perdu sa certification IOSA et ne pouvait plus, par conséquent, effectuer des vols en dehors du territoire camerounais.




Le 05/12/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi