Fermer

Côte d’Ivoire: Ali Harraj, PDG de Wafa Assurance: «Nous ne serons pas une compagnie d’assurance de plus»

Publié le 23/11/2016 à 14h11 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
Ali Harraj

Ali Harraj, Président directeur général de Wafa Assurance.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Avec son entrée sur le marché ivoirien, le groupe Wafa Assurance ne compte pas faire de la figuration, mais vise à y être un «acteur de référence». C'est l'annonce faite par son PDG, Ali Harraj lors de la cérémonie du lancement des activités des filiales ivoiriennes de l'assureur marocain.

Premier assureur du marché marocain et leader du segment assurance vie en Tunisie via sa filiale Attijari Assurance, Wafa Assurance groupe entend bien poursuivre sur la même dynamique en Côte d’Ivoire. «Nous ne serons pas une compagnie de plus sur le marché ivoirien», a déclaré Ali Harraj, PDG du groupe cherifien à la cérémonie de lancement des filiales ivoiriennes dans la soirée de ce mardi à Abidjan.

Wafa Assurance Côte d’Ivoire et Wafa Assurance Vie Côte d’Ivoire ne seront pas en terrain inconnu puisqu’elles pourront compter sur le réseau de la Société ivoirienne de banque (SIB), la filiale du groupe Attijariwafa Bank, qui dispose déjà de 54 agences sur le territoire ivoirien. Une stratégie donc de «bancassurance» dont le groupe se vante d’être le pionnier au Maroc et qui a fait ses preuves, soutient le patron du groupe. La simplification des contrats et l’innovation seront les fils conducteurs du groupe sur le marché ivoirien. «Aussitôt déclaré, aussitôt indemnisé», promet-on en outre.


LIRE AUSSI :
Banques & assurances: une présence marocaine dans 32 pays africains

Côte d’Ivoire: Wafa Assurances démarre ses activités


Avec 22% de part de marché au Maroc, le plus grand marché africain hors Afrique du Sud, la firme a des arguments solides à avancer. Fin 2015, c’est un chiffre d’affaires de près de 400 millions d’euros que Wafa à généré au Maroc, contre 430 millions d’euros enregistré sur l’ensemble du marché ivoirien. «C’est de l’expertise d’un grand groupe panafricain que va bénéficier le marché ivoirien», a renchéri Daouda Coulibaly, président du Conseil d’administration des deux filiales et par ailleurs directeur général de la SIB,

«A travers ces nouvelles compagnies, notre groupe confirme son ambition régionale en Afrique de l’Ouest ainsi que sa volonté de participer activement au développement du secteur de l’assurance en Côte d’Ivoire avec comme objectif de devenir un acteur de référence au service de l’économie ivoirienne», a en outre indiqué Harraj.


LIRE AUSSI :
Atlanta Assurances compte s’implanter en Côte d’Ivoire


Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, n’a pas manqué de saluer l’action du Maroc en Côte d’Ivoire après avoir rendu hommage au roi Mohammed VI qui a impulsé cette dynamique. «Il y a bien de la marge», a-t-il rassuré. En effet, alors que le taux de pénétration moyen de l’assurance est autour de 4% en Afrique, le niveau en Côte d’Ivoire est estimé à 1,5%, a rappelé le ministre. Et en 2015, le secteur a tout de même enregistré «une progression de 12,4%».

Le 23/11/2016 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet