Fermer

Gabon: Le cinquième putschiste chopé sous un lit

Mise à jour le 07/01/2019 à 15h57 Publié le 07/01/2019 à 15h55 Par Mar Bassine

#Politique
Gabon: Le cinquième putschiste chopé sous un lit
© Copyright : DR

#Gabon : Le cinquième mutin a finalement été arrêté dans des conditions drôlissimes, qui confirment que cette opération était menée par de vrais farceurs en képis. Il se cachait sous un lit...


Il ne restait plus que lui. Le lieutenant Kelly Ondo Obiang, celui qui a lu le fameux communiqué déclarant le coup d'Etat est désormais sous les verrous. Les autorités gabonaises, qui ont passé toute la matinée à passer au peigne fin les abords du siège de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG) lui ont finalement mis la main dessus. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Gabon. La tentative de putsch n'était qu'une farce

L'apprenti putschiste se dissimulait soigneusement sous un lit, dans une maison non loin des locaux de la RTG. Alors que ses quatre complices avaient déjà été arrêtés dans la matinée, le lieutenant, présenté comme le "cerveau" de cette opération, avait réussi à prendre la poudre d'escampette, juste après avoir lu son fameux message à la radio. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Gabon. Tentative de coup d'Etat des militaires: ce qui s'est passé

Tout est actuellement rentré dans l'ordre, après ce qui apparaît comme une grande farce politico-militaire. En effet, c'est très tôt ce matin que ces militaires ont occupé le siège de la RTG avant d'annoncer leur prise de pouvoir. Ils ont bien naïvement cru que cela suffirait pour renverser Ali Bongo Ondimba, le président gabonais, actuellement en convalescence au Maroc. 
Le 07/01/2019 Par Mar Bassine