Fermer

Mauritanie-Maroc. Rétro 2019: confirmation de l’embellie des relations entre les deux pays

Mise à jour le 30/12/2019 à 07h42 Publié le 29/12/2019 à 16h14 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Mauritanie: une semaine marocaine à Nouakchott pour consolider des relations séculaires
© Copyright : DR

#Maroc : Après les nuages de 2016 et 2017, les relations entre la Mauritanie et le Maroc, connaissent un fort moment d’entente et de communion depuis le milieu de l’année 2018. Des relations qui se sont fortement consolidées depuis. Retour sur l'embellie des relations entre les deux pays en 2019.

Après les turbulences, les relations maroco-mauritaniennes se sont consolidées en 2019. Plusieurs signaux sont venus confirmer cette embellie qui semble prendre la forme d’un véritable partenariat, au vu de la succession, à un rythme constant et soutenu, des manifestations communes du point de vue politique, diplomatique, économique, culturel et de solidarité humaine, entre deux pays voisins liés par l’histoire, la géographie, la religion et une véritable communauté de destin.

Ainsi, en visite au royaume chérifien pour les besoins du 8e sommet des étudiants africains et de la jeunesse, le chef de la diplomatie mauritanienne, Ismaël ould Cheikh Ahmed, déclarait à l’occasion d’un point de presse conjoint avec son collègue marocain, Nasser Bourita: «Les relations entre nos 2 pays sont très fortes. La Mauritanie est reconnaissante de l’appui que lui apporte le Maroc depuis 40 ans, avec plusieurs générations d’une élite formées dans les universités du royaume. Nous avons eu des concertations axées sur les relations privilégiées unissant les deux pays, et convenu de la possibilité de les développer davantage».


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie-Maroc: deux conventions pour valoriser la jeunesse, les sports et l'artisanat


Au cours de cette visite, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Mauritaniens de l’extérieur, a transmis au roi Mohammed VI, un message du président Mohamed ould Cheikh El Ghazouani.

En écho à ce discours, le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, mettait un accent particulier sur la géopolitique, notamment «l’importance du Maroc et de la Mauritanie dans la stabilité sous régionale, la nécessité de dynamiser les relations entre les acteurs économiques et de développer les rapports humains». Un discours d’une pertinence incontestable dans un contexte d’urgences sécuritaires au Sahel et d’un Maghreb, dont l’intégration reste impitoyablement plombée par des querelles de susceptibilité.

Les  excellentes relations entre le Maroc et la Mauritanie en 2019 ont été attestées par une série de manifestations communes.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie-Maroc. Festival des villes anciennes: le président Ghazouani visite le stand du royaume


Cette année a connu son épilogue par l’organisation d’une semaine marocaine à Nouakchott. Un événement qui s’est déroulé du 16 au 22 décembre, avec  pour théâtre l’espace de l’Office du complexe olympique.

Une manifestation dont l’objectif est de consolider les rapports séculaires entre les deux pays. Un rendez-vous ponctué par un agenda très chargé, comportait «plusieurs manifestations à caractère commercial, économique, culturel et musical» dans la tradition de peuples voisins, vivant en symbiose depuis des millénaires.

La semaine marocaine de Nouakchott a offert des opportunités de rencontres «B To B» entre opérateurs économiques dans des domaines multiples, pour nouer des partenariats mutuellement avantageux.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: démarrage de la Semaine du Maroc à Nouakchott


Ainsi, Il y a eu  au programme «une présentation du climat des affaires en Mauritanie», un coup de projecteur «sur l’expérience marocaine dans le domaine de la création des zones logistiques, une présentation du secteur de l’artisanat marocain, un espace d’exposition des produits industriels, d’artisanat et du terroir du Maroc. Une conférence sur "Les échanges commerciaux entre la Mauritanie et le Maroc: état des lieux et perspectives", animée par des universitaires issus des 2 pays, des veillées poétiques mettant en scène deux poètes marocains et trois mauritaniens» et de nombreuses animayions musicales avec des artistes du Maroc et de Mauritanie. A signaler  que   le goûter de l’art culinaire marocain était également un des temps forts de la semaine, offrant aux gourmets une belle occasion de connaitre la gastronomie marocaine. 

D’un point de vue strictement culturel, les rapports entre la Mauritanie et le Maroc ont aussi écrit une belle page de fraternité en 2019.

En effet, la cité historique de Chinguetti a abrité la neuvième édition du Festival des villes anciennes de Mauritanie (FVAM) du 10 au 16 novembre, avec le royaume du Maroc en qualité d’invité d’honneur. Le ministre marocain de la Culture, de la jeunesse et des sports, Hassan Abyaba, est venu représenter le royaume avec une délégation forte de 85 personnes, parmi lesquelles l’ambassadeur Hamid Chabar.


LIRE AUSSI: Maroc-Mauritanie: vers un renforcement de la coopération dans la formation


Chinguetti est une cité ancienne, dans la région actuelle de l’Adrar (Centre-Ouest du pays) en plein désert. Un carrefour historique, qui a joué un rôle capital dans les relations entre le Maroc et les anciens royaumes de l’Afrique de l’Ouest, dans les échanges entre différents espaces et la propagation du savoir.

Au cours de ce festival, on a noté «une participation marocaine riche, variée et à des niveaux multiples, digne de la considération entre pays frères», dira un officiel membre de la délégation marocaine.
Le 29/12/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya