Fermer

Vidéo. Le Niger accueille les femmes artisanes d’Afrique à la 12e Edition du SAFEM

Mise à jour le 29/11/2021 à 10h51 Publié le 29/11/2021 à 10h46 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

#Culture
L'artisanat féminin africain tient son salon au Niger
© Copyright : Le360/ Aboubacar Sarki

#Autres pays : Le Salon International de l’Artisanat pour la Femme (SAFEM) est une importante manifestation commerciale des produits issus de l’artisanat fait par la femme ou pour la femme. Il permet de faire découvrir au public, les potentialités artisanales, culturelles et touristiques des pays africains.

C'est la 12e Edition du Salon international de l’Artisanat pour la femme (SAFEM) qui se tient à NIamey avec comme région phare  Agadez. Le thème retenu pour cette édition est «entreprenariat féminin face au Covid-19 : quelles stratégies pour le renforcement de la résilience des l’autonomisation de la femme artisane ». C’est la première Dame du Niger qui a officiellement procédé, au lancement le vendredi 26 novembre 2021 au Palais du 29 juillet avec le ministre de la culture, du tourisme et de l’artisanat.

«Le véritable développement d’un pays ne peut ne peut être envisagé sans la pleine participation de la femme à tous les niveaux de la vie économique. Il en est de même pour l’artisanat, un des piliers de notre économie, dont la majorité des acteurs est composée par des enfants», a souligné la première dame Hadiza Bazoum dans son intervention.

>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: exposition des produits du terroir pour dynamiser l'artisanat local

Le Salon International de l’artisanat pour la femme est une importante manifestation commerciale des produits issus de l’artisanat fait par la femme ou pour la femme. Il permet de faire découvrir au public, les potentialités artisanales, culturelles et touristiques des régions du Niger et des pays du continent

Hadjia Hanatou, malienne, qui participe au SAFEM en tant que exposante  est "dans le domaine des produits culinaires" du terroir africain. «Il s’agit, précise-t-elle, des épices naturelles et bios. Ce qui nous a motivé à venir c’est simplement dû au fait que ce salon est consacré d’abord aux femmes». 

Pour Wahid Abdelabethe, est venue d'Algérie pour présenter une large gamme de produits artisanaux aux milliers de visiteurs du salon. «Il y’a la poterie, la céramique d’art, il y’a les bijoux traditionnels, il y’a aussi des produits en cuir, le tissage, les tapis, et quelques extraits d' huiles essentielles», énumère-t-elle. 

Comme chaque année, le salon compte également plusieurs particiapantes venues de la sous-région, notamment du Mali, du Burkina Faso, du Sénégal ou encore du Bénin. C'est le cas de Oumou Thiam, venue de Dakar pour exposer «des vêtements sénégalais de différents modèles». Cette habituée du SAFEM ne cache pas sa joie d'y prendre part, comme c'est le cas chaque édition, selon elle. Son objetcif est de tout écouler. 

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Mauritanie: l’artisanat national mis en lumière à Nouakchott

Il n'y a évidemment pas que l'Afrique de l'ouest, puisque plusieurs centaines d’exposants sont présents venus de régions plus lointaines que la seule Cédéao et l'Afrique du Nord. De même, plusieurs milliers de visiteurs sont attendus durant les 10 jours que dureront les activités. Au fil des ans, le SAFEM s’affirme comme un véritable cadre d’échanges d’expériences entre femmes artisanes, comme le signale Moly Aminata Souley, la présidente nationale des femmes artisanes du Niger. 

Pour elle, «le SAFEM, c’est un regroupement et une grande école de l’Afrique ou du monde entier pour les femmes artisanes». Et d'ajouter : «On se regroupe tous les deux ans pour exposer nos savoirs et montrer de quoi nous sommes capables. Nous voulons montrer que l’artisan peut nourrir sa famille et aider son pays. Nous sommes ici au niveau du stand de Tillabéry, une région du Niger. Comme vous le voyez, des femmes font des nattes à base de tiges de mil. Les artisanes des autres pays peuvent apprendre avec ces femmes comment fabriquer des nattes à base de tiges de mil si jamais elles en disposent dans leurs pays et vice-versa». 

Lancé le 26 novembre, il refermera ses portes le 05 décembre. La formation est aussi l’une des activités au cœur de cette 12e édition du SAFEM. Une forte affluence des visiteurs est attendue afin de lui donner un cachet particulier.

 

Le 29/11/2021 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki