Economie

Centrafrique: vers une gestion rigoureuse des finances publiques

Kiosque360Le Premier ministre Simplice Sarandji veut mettre de l'ordre dans les finances publiques centrafricaine. Il promet une lutte contre la corruption qui gangrène l'économie du pays.

Par Abdelkrim Sall
Le 20/06/2016 à 15h52
Centrafrique
DR

Kiosque le360 afrique: La Centrafrique entend miser sur des reformes pour une meilleure gestion des affaires de l’Etat. «Le gouvernement doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour créer les conditions d’un changement à travers les réformes qui seront entreprises», a indiqué le Premier ministre, Simplice Sarandji, dont les propos on été repris par centrafriquelibre.info.Il précise que ces reformes visent, entre autres, à assainir les finances publiques et à lutter de «pied ferme contre la corruption qui foisonne les instances de décisions de l’Etat centrafricain». Ajoutant que le véritable changement ne viendra pas seulement de l’extérieur mais de l’intérieur. «Nous allons tout mettre en œuvre pour arriver à bout de la corruption et vous allez me prendre au mot», a concédé le Premier ministre Simplice Sarandji.Le gouvernement centrafricain, selon le site d’information, centrafriquelibre, se montre «optimiste» puisque les différentes négociations entreprises avec les partenaires internationaux ont permis à ces derniers de mettre la main à la poche pour un appui budgétaire au gouvernement.La RCA a ainsi pu bénéficier d’une enveloppe de 8,80 milliards de FCFA (1 euro=655,98 FCFA) de la Banque mondiale, 8,80 milliards de FCFA de l’Union européenne, 63 milliards de FCFA du Fonds européen de développement et 5,2 milliards de FCFA de la France pour soutenir les mesures d’urgences.

Par Abdelkrim Sall
Le 20/06/2016 à 15h52