Fermer

Cameroun. Grande distribution: «Carrefour», de grandes attentes des particuliers et des producteurs locaux

Publié le 15/10/2019 à 11h49 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Economie
carrefour
© Copyright : DR

#Autres pays : L’ouverture d’un centre commercial du géant français Carrefour dans la capitale, Yaoundé, draine bien des espoirs auprès des opérateurs et de la population, qui espèrent y trouver des produits étrangers et locaux à des prix abordables.

Prisca, habituée des supermarchés, est contente de l’ouverture du supermarché Carrefour Market au quartier Ekié à Yaoundé, la capitale.

Il s'agit là du second centre commercial issu de l’alliance Carrefour/CFAO Retail, après celui de Douala en 2017. «Plus il y a de concurrence, plus les prix sont à l’avantage du client. Donc, c’est une bonne chose», affirme la jeune femme, en flânant entre les rayons.

«Dans l’ensemble, je trouve que les prix sont abordables. Comparé au supermarché Casino par exemple, on a une différence de 300, voire 500 F CFA sur certains articles qu’on retrouve dans les deux magasins. Et ça, c’est un plus», se satisfait, de son côté, Blandine.

A l’ouverture du magasin, le 9 octobre dernier, le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga, a notamment insisté sur la place de choix que doivent occuper les produits locaux dans ce supermarché.

Une préoccupation qui taraude Michel, producteur de légumes: «c’est une belle initiative, mais il faut que les producteurs locaux continuent d’être la principale source d’approvisionnement des produits agricoles», dit-il.


LIRE AUSSI: Sénégal: Auchan divise les organisations consuméristes


«En deux ans à Douala, nous avons noué une relation très forte avec le tissu économique local. Clients, partenaires, fournisseurs… Un travail important et valorisant a été effectué afin d’améliorer la qualité de vie de la population environnante et de soutenir la croissance de l’économie. Aujourd’hui, nous souhaitons dupliquer ce modèle et ces méthodes à Yaoundé», affirme Luc Demez, directeur général de CFAO Retail au Cameroun.

«Dès le démarrage du centre commercial Carrefour Market Ekié, notre objectif est clair: plus de 35% de notre chiffre d’affaires doit être issu de l’agriculture, de l’élevage, des PME ou de l’industrie camerounaise», ajoute-t-il.


LIRE AUSSI: Sénégal: Macky Sall suspend les ouvertures de magasins Auchan


Bâti sur une superficie de 7.200 mètres carrés, Carrefour Market Ekié a permis de créer 150 emplois directs, indique-t-on à CFAO Retail.

L’ouverture d’un plus grand centre commercial au centre-ville, dont les travaux sont en cours non loin du Palais polyvalent des sports de Yaoundé, permettra d’atteindre 800 emplois directs créés, soutient l’enseigne française, qui compte ouvrir, au total, six centres commerciaux à Douala et Yaoundé d’ici 2020, pour un investissement global de 80 milliards de francs CFA.
Le 15/10/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem