Fermer

Transport aérien: en crise, South African Airways ferme 8 lignes internationales

Mise à jour le 09/02/2020 à 11h45 Publié le 08/02/2020 à 12h19 Par Kofi Gabriel

#Economie
South african airlines
© Copyright : DR

#Autres pays : Dans le cadre de son programme de restructuration, South African Airways a annoncé jeudi 6 février la fermeture de huit lignes internationales. Ces mesures s’inscrivent à la suite de celles déjà prises face à la crise que traverse la compagnie depuis bientôt dix ans.

South African Airways traverse une crise aiguë depuis une décennie. Le transporteur a pris toute une série de mesures pour éviter la faillite. Dernière en date, celle annoncée de la fermeture, à la fin du mois de février, de nombreuses liaisons nationales et internationales.

Ainsi, les lignes reliant l’Afrique du Sud à Sao Paulo (Brésil), Munich (Allemagne), Guangzhou et Hong Kong (Chine) figurent parmi les celles qui seront closes à la fin du mois. Au niveau du continent africain, la compagnie fermera ses liaisons de Johannesburg vers Abidjan (Côte d’Ivoire), Entebbe (Ouganda), Luanda (Angola) et Ndola (Zambie).

Toutes ces liaisons cesseront d’exister à partir du 29 février courant.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: la faillite de South African Airlines envisagée


Le transporteur précise dans son communiqué qu’il maintient les autres liaisons internationales, notamment Francfort (Allemagne), Londres-Heathrow, New York-JFK via Accra et le reste de son réseau régional africain.

A l’intérieur de l’Afrique du Sud, la compagnie va cesser d’exploiter les liaisons Johannesburg-Durban, Johannesburg-East London et Johannesburg-Port Elisabeth. Mais elle maintient Johannesburg-Cape Town, tout en réduisant les fréquences des vols. A noter que sa filiale low cost Mango garde toutes ses liaisons domestiques.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: en crise, South African Airways va licencier environ 20% de ses salariés


D’autres mesures sont aussi prévues pour améliorer les liquidités du transporteur. Outre des programmes de rationalisation des filiales à l’étude, il est également question de cession d’actifs. Ainsi, la compagnie a annoncé dernièrement la vente de 9 de ses 16 Airbus A340, ainsi que de 15 moteurs de rechange et 4 groupes auxiliaires de puissance. Ces ventes interviennent après l’acquisition d’Airbus A350-900.

Le communiqué souligne enfin qu’«une réduction du nombre d’employés sera malheureusement nécessaire». Sur les 5.200 salariés (hors ceux des filiales), un millier de licenciements est programmé. 


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: la DBSA débloque 218 millions d'euros pour éviter la faillite de la South African Airways


South African Airways est en crise depuis 2011 et ne fonctionne depuis des années qu’à la faveur d’une perfusion de l’Etat. Fin janvier dernier, la Banque de développement d’Afrique australe (DBSA) s’est engagée à prêter 3,5 milliards de rands, soit 218 millions de dollars, à la compagnie. Un premier versement de 2 milliards de rands a été effectué, pour son fonctionnement.

Le transporteur sud-africain opère actuellement avec une flotte 33 appareils dont sept A319, dix A320, six A330-200, cinq A330-300, deux A340-300 et trois A340-600.
Le 08/02/2020 Par Kofi Gabriel