Fermer

Cameroun: l'adjudication de la concession du terminal polyvalent au Philippin ICTSI fait des mécontents

Mise à jour le 16/06/2020 à 17h16 Publié le 16/06/2020 à 17h12 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Economie
port de kribi

Le port de Kribi en pleine activité.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le groupement d’entreprises locales qui gère actuellement l’infrastructure en régie, et dont le contrat d’exploitation arrive à expiration, voudrait poursuivre ses activités aux côtés du nouvel opérateur.

Lors d’une session extraordinaire de son conseil d’administration, le 11 juin dernier à Douala, métropole économique du Cameroun, Kribi Port Multiple Operators (KPMO) a réagi à l’adjudication en cours de l’exploitation du terminal polyvalent du Port autonome de Kribi au groupe philippin International Container Terminal Services (ICTSI).

«KPMO prend acte de la décision, mais s’indigne que ce soit fait au moment où les Camerounais du haut de leur expertise, en matière de gestion des terminaux locaux, ont fait montre de leurs compétences avérées dans ce secteur névralgique de l’économie camerounaise», affirme le consortium.


LIRE AUSSI: Cameroun. Port de Kribi: le logisticien français Necotrans déclaré défaillant


Ce groupement, constitué de neuf sociétés à capitaux camerounais, gère depuis le 7 juillet 2018 ledit terminal, sur un contrat de sous-traitance devant durer deux ans. Cette désignation est en fait une solution alternative des autorités camerounaises, car le Français Necotrans, retenu pour l’exploitation du terminal en 2014, a été déclaré défaillant depuis lors.

Par ailleurs, le contrat avec les Philippins n’ayant pas encore été signé, les opérateurs camerounais mettent en avant leur bilan, leur expertise et leur connaissance de l’environnement pour réclamer d'avoir un minimum de blocage, de l’ordre de 35% au moins, dans l'accord final.


LIRE AUSSI: Cameroun: Bolloré signe le contrat de concession du terminal à conteneurs du Port de Kribi


«Le défi du PAK (Port autonome de Kribi) dans le cadre de l’exploitation en régie dudit terminal sera donc l’optimisation opérationnelle de l’outil afin d’assurer la mise en exploitation simultanée de l’ensemble des terminaux, éviter l’obsolescence des équipements, maintenir l’attrait du port de Kribi et préparer au mieux la sélection du nouvel adjudicataire», précise l’autorité portuaire sur son site Internet, au sujet du contrat signé avec KPMO.

Le terminal polyvalent du port de Kribi est l’une des principales infrastructures de cet espace portuaire. Il accueille notamment des marchandises qui ne sont pas dans des conteneurs et est capable de traiter une large gamme de navires. Sa superficie totale est d'envirn 12 ha et celle de l’entrepôt, d’environ 4.000 m2. Sa longueur de quai est de 265m pour une profondeur de -16m.

Sur son site Internet, ICTSI, de son côté, revendique une expérience d’une trentaine d’années et des opérations sur une trentaine de terminaux dans 18 pays à travers le monde.


Le 16/06/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem