Fermer

Vidéos. L’Égypte affiche sa puissance militaire en Méditerranée lors de l’inauguration d’une importante base navale

Mise à jour le 05/07/2021 à 14h21 Publié le 05/07/2021 à 14h19 Par Moussa Diop

#Politique
Base navale égyptienne
© Copyright : DR

#Autres pays : L’Egypte, première puissance militaire africaine, vient de renforcer sa présence en Méditerranée, théâtre de nouveaux enjeux gaziers, en inaugurant une grande base navale baptisé «3 juillet». Occasion pour les autorités égyptiennes d’afficher une partie de leur arsenal de dissuasion.

Le président égyptien Abdel Fettah Al-Sissi a inauguré le samedi 3 juillet 2021 une importante base navale en Méditerranée. Baptisée «3 juillet», en mémoire des incidents qui ont suivi la révolution du 30 juin 2013 et l’éviction du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée, l’inauguration s’est faite en présence du prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed Bin Zayed Al-Nahyan, et le chef du Conseil de la présidence libyenne Mohamed Al-Menfi.



Cette nouvelle base est implantée dans la région de Gargoub, sur la côte nord-ouest du pays, près de la frontière libyenne. Construite sur une superficie de plus de 10 millions de mètres carrés, la base navale abrite 74 installations, une jetée d’un kilomètre de long, une piste d’atterrissage, des terrains d’entraînement et d’un centre d’opération, équipés des derniers systèmes technologiques.

>>> LIRE AUSSI: Base navale russe au Soudan: Khartoum réexamine l'accord

Selon les autorités égyptiennes, la base «3 juillet» vise à sécuriser les frontières stratégiques Nord et Ouest du pays. Elle est aussi en charge de la sécurité des lignes maritimes de la région, sachant que le Canal de Suez égyptien est l'une des plus importantes routes maritimes pour les échanges commerciaux du monde.


Enfin, la base a pour objectif de permettre à l’Egypte de faire face à tous les défis en mers Rouge et Méditerranée. Outre la lutte contre la contrebande et l’immigration illégale, les forces navales implantées sur cette base offrent à l’Egypte une force de dissuasion dans une région où les enjeux frontaliers sont devenus très importants et ce, depuis les importantes découvertes de gaz en Méditerranée entraînant des tensions frontalières entre l’Egypte et la Turquie.

>>> LIRE AUSSI: Global Firepower Index: voici les armées les plus puissantes d’Afrique

Selon le dernier classement des armées du monde de Global Fire Power, l’Egypte arrive en tête des pays africains disposant des armées les plus puissantes et se positionne au 13e rang mondial, juste derrière l’Italie (12e) et la Turquie (11e). Au niveau de la puissance navale, l’Egypte se positionne même au 7e rang mondial avec quelques 316 unités dont 8 sous-marins, 2 porte-hélicoptères, 7 frégates, 7 corvettes, 45 patrouilleurs, 31 dragueurs de mines…

L’inauguration de la base «3 juillet» a été l’occasion pour les autorités égyptiennes de montrer les puissances militaire et navale du pays à travers des manœuvres combinant plusieurs unités des forces navales du pays.
Le 05/07/2021 Par Moussa Diop

à lire aussi